jeudi 18 avril 2024

Maroc-Espagne: détermination mutuelle à renforcer les relations

-

Le Prince héritier d’Espagne, Felipe de Bourbon accueilli par S.A.R. le Prince Moulay Rachid.

 

 

Lareleve.ma

 

  Responsables marocains et espagnols ont exprimé, mardi à Casablanca, leur détermination à renforcer davantage les relations de partenariat et de coopération existant entre les deux pays.

 

  La volonté mutuelle de diversifier et d’enrichir les relations bilatérales et de les élever au niveau des attentes des deux peuples, a également été mise en relief à l’ouverture d’un « Forum d’investissement et de coopération entrepreneuriale Espagne-Maroc » rehaussée par la présence de SAR le prince héritier d’Espagne Felipe de Bourbon et du chef du gouvernement M. Abdelilah Benkirane.

 

  Ce forum, qui constitue une nouvelle étape dans la consolidation des relations entre les deux pays, traduit la volonté d’aller de l’avant dans la réalisation des objectifs communs, a signalé dans ce sens SAR le prince héritier d’Espagne, soulignant que les relations entre les deux pays se sont construites à travers l’histoire et se poursuivent par l’échange et le partenariat dans moult domaines.

 

  Le Maroc est un pays prioritaire dans l’aide au développement consentie par l’Espagne et qui intéresse la santé, l’éducation, la bonne gouvernance ou encore le finances, a fait savoir SAR le prince des Asturies, soulignant l’intensité des liens culturels existant entre les deux pays.

 

  Le prince héritier d’Espagne a, en outre, mis l’accent sur les réformes entreprises au Maroc pour promouvoir le développement économique et social et pour l’amélioration du climat des affaires et des investissements.

 

  Notant la présence de quelque 700 entreprises espagnoles sur le sol marocain, le prince Felipe de Bourbon a fait savoir que l’Espagne reste disposée à accompagner le royaume dans les vastes chantiers de développement ouverts dans le cadre d’un partenariat mutuellement avantageux avant d’appeler les participants à ce forum à saisir cette opportunité pour donner un nouvel élan aux relations bilatérales.

 

  Pour sa part, M. Benkirane a indiqué que le gouvernement marocain s’est fixé comme objectifs le renforcement de la coopération avec ses partenaires stratégiques, soulignant que l’Espagne est l’un des plus importants partenaires du royaume particulièrement sur le plan économique.

 

  « On doit travailler en commun pour développer les relations de coopération par l’intensification des rencontres entre opérateurs des deux pays, élargir notre partenariat et exploiter toutes les potentialités existantes », a souligné le chef du gouvernement, ajoutant que le royaume est déterminé à renforcer sa compétitivité et à faire du pays un pô le régional créateur d’opportunités d’investissement.

 

  Le partenariat maroco-espagnol gagnera en efficience à travers la mise en œuvre de projets communs dans les domaines offrant des potentialités complémentaires, a-t-il affirmé, ajoutant que le Maroc reste déterminé à réaliser davantage de développement et d’essor économique à travers l’amélioration qualitative du climat des affaires et à ouvrir un ensemble de chantiers et de projets importants favorisant le lancement de nouveaux partenariats constructifs entre les deux pays.

 

  Le Maroc est le premier partenaire stratégique de l’Espagne, devait renchérir pour sa part le ministre espagnol de l’industrie, de l’énergie et du tourisme, M. José Manuel Soria, se félicitant de l’organisation de ce forum, qui, en réunissant opérateurs économiques des deux pays, constitue une nouvelle occasion pour lancer un autre jalon dans le chemin de la coopération bilatérale.

 

  Il a également mis l’accent sur l’importance qu’accorde l’Espagne aux échanges extérieurs, la place qu’occupent ces derniers dans l’économie de son pays et le rô le qu’elles peuvent jouer dans la relance économique, sériant au passage certains atouts de l’économie espagnole comme l’informatique, les services ou encore l’industrie automobile.

 

  L’organisation de ce forum s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’ouverture de l’Espagne sur le monde, a fait savoir de son côté le secrétaire d’Etat espagnol au commerce extérieur, M. Jaime Garcia-Legaz .

 

  Et de souligner le développement notable des échanges entre le Maroc et l’Espagne, précisant à ce propos que le royaume est la première destination des investissements espagnols en Afrique et qu’il reste une destination prioritaire pour son pays.

 

  Ce forum qui a réuni plusieurs responsables marocains notamment le ministre d’Etat et le ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, s’inscrit dans la continuité des travaux entamés lors des précédents Forums d’Investissements et de Coopération Entrepreneuriale tenus à Tanger (2001, 2003, 2004 et 2007), et à Casablanca (2006 et 2009).

 

  Il a comme principal objectif de promouvoir le développement des projets d’investissements ainsi que la coopération entre l’Espagne et le Maroc à travers l’identification de partenaires et une connaissance approfondie du marché final.

 

  Plus de 45 entreprises espagnoles ont fait le déplacement à Casablanca pour rencontrer plus de 130 opérateurs économiques marocains dans le cadre de quelque 175 réunions de travail programmées autour de secteurs présélectionnés tels l’agro-industrie, l’automobile, les énergies, la logistique et le traitement des eaux usées .

 

  Cette manifestation est organisée par l’institut Espagnol de Commerce Extérieur (ICEX) en collaboration avec l’Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI), la Confédération Générale des entreprises du Maroc (CGEM), Maroc Export et la Bourse nationale de sous-traitance et partenariat (BNSTP).

- Advertisment -