jeudi 18 avril 2024

François Hollande promet un retrait « ordonné » » d’Afghanistan »

-

 

 

 

 

Lareleve.ma-Reuters

 

  François Hollande a réaffirmé vendredi, lors d’une visite surprise en Afghanistan, sa volonté de retirer d’ici à la fin de l’année les troupes combattantes françaises stationnées dans le pays.

 

  Le retrait des quelque 3.400 soldats français encore en Afghanistan « sera ordonné et coordonné (…) en bonne intelligence avec nos alliés », a déclaré le président français à Nijrab, où il s’est adressé à des soldats français.

 

  « Le temps de la souveraineté afghane est venu », a ajouté François Hollande. « La menace terroriste qui visait notre territoire, sans avoir totalement disparu, a été en partie jugulée ».

 

  « Merci de ce que vous avez accompli pour la France, de ce que vous faites pour l’Afghanistan », a dit François Hollande aux soldats français, engagés au sein de la force internationale de l’Otan.

 

  Pour son premier déplacement en Afghanistan depuis son élection le 6 mai dernier, François Hollande était accompagné du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

 

  Il tenait à rendre hommage aux « 83 soldats français tombés en faisant leur devoir, en combattant le terrorisme et en servant la paix », dit l’Elysée dans un communiqué.

 

  François Hollande devait ensuite rencontrer à Kaboul son homologue Hamid Karzaï, avec lequel il s’est déjà entretenu la semaine dernière au sommet de l’Otan à Chicago.

 

  Le chef de l’Etat « réaffirmera son attachement aux liens d’amitié entre la France et l’Afghanistan et son souhait, après le retrait des forces combattantes françaises, de poursuivre avec ce pays une coopération de long terme dans le cadre du traité d’amitié et de coopération signé au mois de janvier dernier », lit-on dans le communiqué l’Elysée.

- Advertisment -