lundi 17 juin 2024

Bill Clinton en campagne pour la réélection de Barack Obama

-

 

 

 

Lareleve.ma-Agences

 

  Le président des Etats-Unis a reçu dimanche 29 avril au soir un hommage appuyé de son prédécesseur Bill Clinton, qui a affirmé devant un parterre de riches donateurs du parti démocrate que Barack Obama « mérite d’être réélu ».

 

  MM. Obama et Clinton se sont rendus à McLean, opulente banlieue de l’ouest de Washington, pour participer à des réunions de levée de fonds en vue de la présidentielle du 6 novembre. M. Obama y tentera de décrocher un second bail de quatre ans à la Maison Blanche, une performance que M. Clinton, président de 1993 à 2001, est jusqu’ici le seul démocrate à avoir réussi depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

 

  « Lorsque l’on devient président, votre boulot est d’expliquer où nous en sommes, où vous pensez que nous devons aller, d’être doté d’une stratégie ad hoc et de l’exécuter », a expliqué M. Clinton, 65 ans, lors de ces réunions au domicile de Terry McAuliffe, un de ses proches amis, responsable démocrate et homme d’affaires à succès.

 

  Cinq cents personnes devaient participer à la réception organisée par Terry McAuliffe, un ami de la famille Clinton, moyennant 1 000 dollars chacun, et quatre-vingts privilégiés pourront rester pour le dîner facturé 20 000 dollars à chaque invité.

 

  « Selon ces critères, Barack Obama mérite d’être réélu président des Etats-Unis », a lancé M. Clinton, tout en s’en prenant au probable adversaire républicain du président, Mitt Romney. « C’est fou. [M. Obama] a un adversaire qui veut faire tout ce qu’ils ont fait avant, mais en encore plus fort, ce qui aura les mêmes conséquences, en encore plus fort », a dit M. Clinton, en allusion aux deux mandats de son successeur républicain George W. Bush, qui se sont achevés par une récession économique.

 

  Les relations entre les deux hommes sont assez distantes depuis que Barack Obama a battu Hillary Clinton dans la course à l’investiture démocrate, en 2008. Mais Bill Clinton reste très populaire, et face à la machine financière du parti républicain et de son candidat déclaré, le multimillionnaire Mitt Romney, les démocrates comptent sur son aura pour lever les fonds nécessaires au financement d’une campagne qui pourrait coûter un milliard de dollars à Barack Obama, selon les experts.

- Advertisment -