vendredi 21 juin 2024

Décès d’Amina Harrak, ancienne journaliste de la MAP

-

 

 

 

Lareleve.ma-MAP

 

  Madame Amina Harrak, ancienne journaliste de l’agence MAP, est décédée, lundi dans une clinique à Rabat, à l’âge de 66 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches.

 

  Native de Tétouan, le nom de la défunte, qui a intégré la MAP en décembre 1980, est resté lié au desk hispanophone de l’agence, dont elle a assumé la responsabilité tout au long de 14 printemps (1990/2004).

 

  Après une licence en droit à Rabat en 1971, Mme Harrak, qui fut au début de sa carrière chef de service de la coopération (1982/1985), va décrocher, deux ans plus tard, un diplôme d’études supérieures à Madrid où elle a justement travaillé au sein du bureau de la MAP (1985-1990).

 

  Connue pour son franc-parler et son accent typique du nord du Maroc, Amina Harrak avait un penchant pour les arts, particulièrement plastiques. D’ailleurs, elle avait monté ses propres expositions, à plus d’une fois.

 

 

 

- Advertisment -