jeudi 18 avril 2024

La France rejette La proclamation d’indépendance de l’Azawad

-

 

 

 

Lareleve.ma-AFP

 

  La France a défendu l’unité territoriale du Mali et qualifié de « nulle et non avenue » la déclaration d’indépendance de la région d’Azawad (Nord) proclamée unilatéralement vendredi par un mouvement touareg, selon le ministère français des Affaires étrangères.

 

  « Nous considérons que la déclaration unilatérale d’indépendance de l’Azawad est nulle et non avenue », a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay, lors d’un point de presse.

 

  La France « défend l’unité et l’intégrité territoriales du Mali », a souligné Bernard Valero, en réaction à la proclamation d’indépendance du Nord-Mali annoncée vendredi par le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA).

 

  La France appelle le MNLA à « inscrire son action dans le cadre d’un dialogue politique respectueux de l’ordre constitutionnel malien et de l’unité du pays », a-t-il ajouté.

 

  Le porte-parole a également réagi à l’annonce d’instauration d’un Etat islamique par le groupe Ansar Dine, lié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a pris le contrôle de la ville de Tombouctou (nord).

 

  « Nous condamnons fermement les violences et les pillages perpétrés par les milices d’Aqmi et d’Ansar Dine », a souligné M. Valero.

 

  La France « condamne également les enlèvements de personnels diplomatiques et consulaires algériens », jeudi à Gao (nord-est du Mali), a-t-il ajouté.

- Advertisment -