vendredi 21 juin 2024

Arrivée à Rabat d’une délégation d’eurodéputés

-

 

 

 

Lareleve.AFP

 

  Une délégation d’eurodéputés est arrivée, jeudi soir à Rabat, pour une visite de travail de cinq jours dans le Royaume, à l’initiative du groupe d’amitié Union européenne-Maroc au Parlement européen.

 

  Conduite par l’eurodéputé français socialiste, Gilles Pargneaux, la délégation comprend des députés de différentes nationalités et sensibilités politiques.

 

  La visite de la délégation européenne vise à approfondir les relations entre le Maroc et l’UE et à s’informer du processus démocratique au Maroc et des progrès réalisés par le Royaume dans divers domaines.

 

  « L’objectif de notre visite consiste à reprendre la négociation et le travail commun concernant l’accord de pêche qui a fait l’objet d’un vote négatif au Parlement européen en novembre dernier », a déclaré à la MAP le président du groupe d’amitié Union européenne-Maroc au Parlement européen, M. Pargneaux

 

  Cette visite vise aussi à montrer aux eurodéputés que les financements accordés par l’UE, dans le cadre de ses accords avec le Maroc, bénéficient à la population des provinces du Sud, au développement local et au secteur de la pêche marocain, a-t-il dit.

 

  Au cours de leur séjour, les eurodéputés auront des entretiens avec plusieurs responsables marocains, notamment le chef de gouvernement, les présidents des deux Chambres du Parlement, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, ainsi qu’avec des groupes parlementaires.

 

  Rappelant l’adoption par le Parlement européen, en février dernier, de l’accord agricole Maroc-UE, M. Pargneaux a indiqué que les membres de la délégation européenne effectueront des visites à des entreprises agricoles.

 

  « Nous aborderons également avec les responsables marocains d’autres questions » d’actualités en particuliers dans les domaines économique, culturel et éducatif », a-t-il précisé.

 

  Dans le cadre de leur séjour au Maroc, qui intervient à l’invitation du Centre Achorouk pour la démocratie, l’information et les droits de l’Homme, les eurodéputés se rendront aussi dans les provinces du Sud pour évoquer les retombées socio-économiques de l’accord de pêche UE-Maroc sur la région.

 

  Dans une déclaration similaire, le président du Centre, Mohamed Aujjar, a affirmé que la visite des eurodéputés au Maroc vise à faire connaitre l’expérience réussie du Maroc dans le processus de démocratisation interne, ainsi que l’évolution démocratique du pays après l’adoption de la nouvelle Constitution.

 

  L’objectif consiste aussi à montrer aux eurodéputés les retombées positives de l’accord agricole UE-Maroc sur les populations locales.

 

  Les membres de la délégation représentent différentes sensibilités politiques (socialistes, libéraux, Partis populaires) et différents pays de l’UE.

- Advertisment -