jeudi 18 avril 2024

Élection des membres du bureau politique du PAM

-

 

 

 

Lareleve.ma-MAP


  Le conseil national du Parti authenticité et modernité (PAM) a procédé samedi soir à Skhirat, à l’élection de vingt membres de son bureau politique avec une composition équilibrée entre les catégories des femmes, jeunes de moins de 40 ans et des potentialités marquantes du parti.

 

  Lors de cette première session, qui intervient suite au congrès extraordinaire du parti tenu en février dernier, consacrée au parachèvement des structures du PAM, le conseil national a élu Fatima Zahra Mansouri, Khadija Rouissi, Milouda Hazib, Fatiha Layadi, Sahila Riki, Hayate Boufrachène, Maria Sedrati et Raja Azami Housni (pour la catégorie femmes). Le conseil national a également élu Salaheddine Abou El Ghali, Fouad El Omari, Nadia Alaoui Triss,Ahmed Makhchani et Kaoutar Benhammou, en plus de Aziz Benazouz, Ahmed Thami, Mohamed Boudra, Rachid Tamek, Mohamed Maazouz, Laarbi Lamharchi et Mohamed Ghyat (pour la catégorie jeunes). En plus des membres élus, le bureau politique comprendra le président du conseil national du parti, et les présidents des groupes parlementaires du PAM, outre six membres qui seront désignés par le secrétaire général du parti. Les membres du conseil national avaient adopté par 302 voix le mode de scrutin uninominal direct pour l’élection des membres.

 

  Dans une intervention samedi à l’ouverture des travaux de la première session du Conseil national du parti, le Secrétaire général du PAM, Mustapha Bakkoury, a affirmé que le parti s’apprête à relever des défis institutionnels et politiques décisifs, en relation notamment avec la contribution qu’il doit apporter pour une mise en œuvre judicieuse des dispositions de la Constitution, dont celles relatives à la régionalisation avancée qui constitue un bond en avant dans le processus de démocratie locale et de dynamisation d’un développement régional intégré et équilibré. Les prochaines élections occupent une place centrale dans les priorités du PAM, en raison de leur rapport direct avec la démocratie locale et la politique de proximité vis-à-vis des citoyens, a déclaré Bakkoury.

- Advertisment -