vendredi 23 février 2024

MEN : statut particulier de la famille de l’éducation

-

 

 

Lareleve.ma-MAP

 

   Le ministère de l’Education nationale a annoncé jeudi qu’il s’attelle à l’élaboration d’un statut particulier de la famille de l’éducation et de la formation, destiné à répondre aux attentes de cette catégorie professionnelle.

 

  Dans une lettre rendue publique à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, le ministère a expliqué que cette mesure vise à améliorer la situation morale et matérielle de l’enseignant marocain et à leur accorder la place qui lui échoit dans le tissu pédagogique et social.

 

  Après avoir souligné que la réussite des réformes engagées dans le secteur dépend largement de l’attention portée aux ressources humaines, en tant que pierre angulaire du système éducatif, le ministère a indiqué qu’il a procédé, au titre de l’année scolaire 2012-2013, à plusieurs réformes qui serviront de « tremplin à la mise à niveau du système d’éducation et de formation dans notre pays ».

 

  Ces réformes consistent, précise la même source, en la création de centres régionaux d’éducation et de formation dans le but de mettre en place un cadre institutionnel doté de l’infrastructure, des curricula et des cadres nécessaires à la formation d’enseignants disposant des compétences pédagogiques et professionnelles requises.

 

  Cette année scolaire a été également marquée par l’adoption d’une approche de proximité à travers la mise à disposition du service électronique « Insat » ayant suscité un grand intérêt de la part de la société civile marocaine qui a pu ainsi suivre de près le déroulement de la rentrée scolaire, ajoute la lettre.

 

  Par ailleurs, le ministère rappelle qu’il a procédé, à partir de cette année, à une nouvelle répartition du temps scolaire du cycle primaire, qui aura « un impact positif » sur le rendement des élèves, à l’organisation de mouvements de mutation dont les résultats ont été annoncés avant la fin de l’année scolaire précédente, ainsi qu’à l’organisation des examens professionnels avant le lancement effectif de la rentrée scolaire de cette année, « ce qui a concouru à la réussite de cette rentrée qui a mobilisé toutes les composantes de la communauté éducative ».

 

  La célébration de la journée mondiale des enseignants est l’occasion de mettre l’accent sur la responsabilité qui incombe aux enseignants et enseignantes pour relever les défis auxquels fait face le secteur tant à l’échelle nationale qu’internationale, a affirmé le ministère, appelant toutes les acteurs politiques, syndicaux, économiques et associatifs à conjuguer leurs efforts pour assurer le rayonnement de l’école marocaine.

- Advertisment -