lundi 17 juin 2024

Nouvelle démonstration de Al Adl wal Ihssane

-

 

 

 Lareleve.ma-Mohamed Aabrouk


  Décidément, les disciples de Abdeslam Yassine ont pris goût aux manifestations. La fin de la lune de miel avec le mouvement du 20 février ne les a nullement découragé. Bien au contraire. Dans les prochains jours nous allons assister à une nouvelle démonstration  des adlistes.

 

  Faisant feu de tout bois, ils ne ratent aucune occasion pour battre le pavé des grandes artères des villes du royaume. Il semble que les dossiers made in Morocco ne les intéressent guère, ils viennent de jeter leur dévolu sur les grandes préoccupations de la Oumma. Après la marche du dimanche 4 mars à Casablanca en guise de solidarité avec le peuple syrien, les voilà qu’ils comptent récidiver avec une autre manifestation du même acabit mais cette fois pour défendre la cause d’Al Qods.

 

  Pour ce faire, ils commencent par mobiliser les disciples du cheikh pour assister en masse, le dimanche 25 mars, à une marche dite nationale à Rabat.  Pourquoi le 25 et non pas le 30 du même mois? La seconde date, même s’elle coïncide avec la Journée de la Terre, a une connotation panarabique, chose qui ne plait guère aux affidées de Abdeslam Yassine.

 

  Une mobilisation qui va investir, également, l’université. Al Adl wal Ihssane, via son bras estudiantin, compte organiser un séminaire sur la ville sainte. Autant d’événements sur la scène nationale qui s’apparente, en effet, à un tour de chauffe pour la sélection des participants à la Caravane internationale à destination d’Al Qods dont la date n’est encore arrêtée. Et pour cause, aucun Etat arabe frontalier avec Israël ne s’est porté candidat pour accueillir le lancement de cette initiative.

 

  Cette nouvelle mobilisation de la mouvance intégriste profite pleinement du vide laissé par les associations proches de certaines formations dites panarabiques ou même laïques. Et comme la nature a horreur du vide, Al Adl wal Ihassane s’est présentée pour le combler. Une mobilisation en faveur de ces causes qui est loin d’être un cas isolé, puisque déjà en 2010 les disciples de Yassine avait pris part à la flottille de paix à destination de Gaza. Les autres étaient aux abonnés absents.   

 

- Advertisment -