mercredi 28 février 2024

Alibaba veut racheter ses parts à Yahoo!

-

       

 

 

 

 Lareleve.ma-AFP

 

  Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba est en passe d’emprunter trois milliards de dollars pour racheter ses parts actuellement détenues par l’américain Yahoo! a rapporté jeudi le Wall Street Journal.

 

 

  Alibaba, dont la cotation a été suspendue jeudi à la Bourse de Hong Kong, cherche à lever des fonds auprès de six banques et l’emprunt devrait être finalisé avant la fin du mois, a rapporté le quotidien économique, qui cite des sources non identifiées.

 

 

  Les six banques impliquées dans l’opération sont l’Australia and New Zealand Banking Group, le Crédit Suisse, DBS Bank, Deutsche Bank, HSBC et Mizuho Financial, précise le Wall Street Journal.

 

 

  Alibaba n’a pas fourni de raison à la suspension de sa cotation. Contacté par l’AFP, son porte-parole John Spelich s’est refusé à tout commentaire.

 

 

  Alibaba est détenu à 43% par Yahoo!, qui a annoncé mardi un profond remaniement de sa stratégie, quelques semaines après le départ de son cofondateur Jerry Yang.

 

 

  L’entreprise américaine a annoncé le départ du président de son conseil d’administration Roy Bostock et de trois autres administrateurs.

 

 

  Dans une lettre aux actionnaires, M. Bostock a déclaré avoir engagé des « discussions actives » avec ses partenaires asiatiques sur la restructuration de ses actifs dans le groupe Alibaba ainsi que dans Yahoo! Japan.

 

 

   Le président d’Alibaba Jack Ma a proposé l’an dernier de racheter tout ou partie des 43% de son groupe détenus par Yahoo!.

 

 

  Anciens dirigeants de Yahoo!, Jerry Yang et Roy Bostock ont provoqué la fureur de leurs actionnaires pour avoir refusé en 2008 une offre de rachat de Microsoft pour 47 milliards de dollars, alors que la société vaut aujourd’hui deux fois moins.

 

 

- Advertisment -