vendredi 23 février 2024

Le FMI pour l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie

-

 

 

Photo de Christine Lagarde,directrice générale du FMI

 

lareleve.ma


   Dans un entretien télévisé avec la chaine tunisienne  Nessma ,Mme Christine Lagarde a plaidé pour une ouverture des frontières terrestres entre le Maroc et l’Algérie, moyen, selon elle, d’accroitre les échanges économiques entre les deux pays, pour une intégration horizontale au Maghreb.

 

   La directrice générale du FMI, effectue actuellement un voyage aux pays du Maghreb . Au début de son périple elle se trouve à  Tunis  , où elle a de nouveau affirmé que  le FMI se tient aux côtés de pays. « En cas de sollicitation, le Fonds est tout disponible » a-t-elle précisé.

 

   La directrice du FOnds Monétaire international a mentionné son intention de faire part aux dirigeants algériens, de cette  question des frontières maroco-algériennes terrestres,  lors de sa prochaine visite à Alger.

 

 

   Selon plusieurs études économiques  l’absence de commerce légal transfrontalier, fait perdre des possibilités de croissance de leurs économies respectives à chacun des deux pays, en plus du dommage d’ordre humain et familial que subissent les populations des deux cotés de la frontière.

- Advertisment -