jeudi 20 juin 2024

Poudre…

-

 

 

  Mais où va l’enseignement ? En voilà un autre de surveillant général qui a été pris la main dans la poudre à Martil (Tétouan).

 

  Au sein même de l’établissement où il officie, cet éducateur stockait des quantités de chira destinée à l’exportation. La police a découvert le pot aux roses en appréhendant deux élèves à leur sortie du domicile du mis en cause. Leurs cartables accusaient nettement une surcharge de poids.

 

  Décidément, on n’est plus à l’école des fans !

 

- Advertisment -