mercredi 24 avril 2024

Les médecins du secteur public observent une grève générale ce mardi 16 janvier

-

Les médecins du secteur public reviennent à la charge ce mardi 16 janvier en observant une grève générale dans tous les hôpitaux du pays.

Portée par le syndicat indépendant des médecins du secteur public, cette grève générale concernera l’ensemble des établissements de santé publics du Royaume, à l’exception des urgences et des services vitaux.

Face aux profonds dysfonctionnements qui entachent le système de santé au Maroc, et l’impassibilité du ministère de tutelle à l’endroit de leurs revendications, le corps médical ne renonce pas à son combat. Le syndicat indépendant des médecins du secteur public qui programme une marche nationale à Rabat le 10 février prochain, faisant suite au débrayage du 16 janvier, appelle le gouvernement et le ministère de la Santé à répondre immédiatement au dossier revendicatif en suspens.

De concert avec la Coordination nationale des étudiants médecins (CNEM), le syndicat se dit être sur le pied de guerre pour clamer haut et fort la dignité de la profession et une revalorisation urgente de l’hôpital public dont la mission première est soigner le citoyen marocain.

Les médecins réclament l’équivalence du doctorat en médecine avec le doctorat national, la rétribution selon l’indice salarial 509 soit près de 15.000 dirhams mensuels, -les lauréats de médecine ne sont payés mensuellement que selon l’indice 336 au même titre qu’un étudiant détenteur d’un master, soit 8600 dirhams-, et l’ajout de deux grades au-dessus du hors échelle.

- Advertisment -