vendredi 21 juin 2024

Voie express Tiznit-Dakhla: les travaux atteignent 98%

-

Les travaux de réalisation de la voie express Tiznit-Dakhla reliant Tiznit à Dakhla ont atteint un niveau de progression de 98%, ce qui permettra leur achèvement lors des prochains mois.
Ce projet, dont le coût total dépasse 9 milliards de dirhams, aura un impact direct sur les habitants des provinces du sud du royaume, qui sont plus de 2,2 millions, en encourageant les Investissements publics et privés, en contribuant au développement des entreprises nationales et en stimulant l’emploi. En outre, il améliorera les indicateurs de sécurité routière et réduira la durée et le coût des déplacements.
Ce vaste chantier royal contribue à la création de 2,5 millions de jours de travail pendant la période de réalisation, et de 30.000 jours de travail directs annuellement après achèvement, ainsi que de 150.000 jours de travail indirects annuellement après achèvement. Il contribuera également à relier le nord du royaume à son sud, ainsi qu’à connecter le Maroc à sa profondeur africaine

   98% de progression
Le directeur central de la vole express Tiznit-Dakhla, Mbarek Fencha, a déclaré que le taux d’avancement global des travaux de ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du sud du royaume, lancé par Sa Majesté le Roi, approche les
98%-
Notre Interlocuteur a souligné, dans une déclaration à SNRTnews, que si l’avancement des travaux se poursuit à ce rythme, cette route devrait être entièrement ouverte à la circulation avant la fin de cette année.

Il a expliqué que, sur une longueur totale de la vole express Tiznit-Dakhla de 1055 kilomètres, plus de 950 kilomètres ont été entièrement achevés et ouverts à la circulation après la réalisation des travaux de signalisation et des équipements de sécurité routière, notant que les travaux se poursuivent sur les tronçons restants, au nombre de trois.
Et d’ajouter que le projet a vu l’ajout de quelques nouveautés, notamment la construction d’un pont de 1725 mètres sur l’Oued Sakla El Hamra, le plus long au niveau national, ainsi que de grands ronds-points dans toutes les villes.
Avec ces ajouts, ce chantier comprend désormais, en plus de la route, 15 grands ouvrages d’art, un pont et des ronds-points dans toutes les villes, afin que cette vole express réponde à toutes les normes internationales
Contraintes
Le directeur central de la vole express Tiznit-Dakhla a confirmé que ce chantier a rencontré un certain nombre de contraintes et de défis qui ont contribué à prolonger sa durée de réalisation, étant donné qu’il s’étend sur quatre régions et traverse des zones à la nature difficile, comme les montagnes de l’Anti-Atlas et les régions désertiques.
Le projet a fait face à des défis qui ont affecté le rythme des travaux, notamment la pandémie de Covid-19 qui a entraîné une augmentation des prix et une rareté des matières premières. Le chantier a également rencontré des difficultés techniques et naturelles dues aux conditions climatiques telles que des températures élevées et des tempêtes de sable, ainsi que des difficultés de circulation parallèlement aux travaux.

Le projet a également rencontré, selon le responsable du ministère de l’Équipement et de l’Eau, des difficultés liées au déplacement des réseaux de télécommunications, d’eau et d’électricité, ainsi qu’à l’acquisition des terrains, notamment au niveau des nouveaux tracés, en plus des retards de certaines entreprises dus aux contraintes résultant des répercussions de la pandémie.

- Advertisment -