dimanche 23 juin 2024

Chaleur extrême en Inde: une Cour réclame une déclaration d’urgence nationale

-

Une Cour indienne a exhorté le gouvernement à établir une déclaration d’urgence nationale face à la forte vague de chaleur que subit le pays depuis plusieurs jours et qui a selon elle tué des «centaines de personnes». 

La Cour d’appel du Rajasthan estime que l’Inde devrait déclarer les futures vagues de chaleur comme des «calamités nationales», ce qui permettrait de mobiliser les services de sécurité de la même manière que lors d’autres catastrophes naturelles comme les inondations ou les cyclones.

La juridiction de cet État du nord-ouest de l’Inde a estimé que les autorités avaient échoué à prendre les mesures appropriées pour protéger la population de la chaleur.

Elle a également ordonné au gouvernement de l’État de mettre en place des fonds d’indemnisation pour les proches des personnes décédées en raison des fortes températures.

«En raison des températures extrêmes sous la forme d’une vague de chaleur, des centaines de personnes ont perdu la vie au cours du mois», a mentionné la Cour dans une ordonnance rendue jeudi.

«Nous n’avons pas de planète B sur laquelle nous pourrions nous installer… Si nous ne prenons pas de mesures strictes maintenant, nous perdrons pour toujours la chance de voir nos enfants s’épanouir», est-il écrit dans l’ordonnance.

L’Inde subit actuellement et depuis plusieurs jours des températures extrêmes, bien supérieures à 45°C dans plusieurs grandes villes.

Le record national actuel, 51°C, a été enregistré en 2016 à Phalodi, en bordure du désert du Thar, au Rajasthan.

- Advertisment -