vendredi 21 juin 2024

Une intelligence artificielle simule les interactions possibles avec des extraterrestres

-

Certains n’attendent que cela. D’autres se montrent plus prudents. Et aujourd’hui des chercheurs proposent d’exploiter les capacités de l’intelligente artificielle (IA) pour simuler notre premier contact – et les interactions qui s’en suivraient – avec des extraterrestres.

Il y a ceux qui mettent tout en œuvre pour entrer en communication avec une civilisation extraterrestre. C’est l’objectif, par exemple, de la Breakthrough Initiative. De détecter de possibles émissions d’une civilisation avancée d’une part et d’envoyer un message aux extraterrestres d’autre part. Mais il y a aussi ceux qui se montrent plus réticents. Parmi eux, . Avant sa disparition en 2018, le célèbre  avait plusieurs fois mis en garde contre les risques que pourrait représenter pour l’humanité une confrontation à une intelligente extraterrestre.

Dans la série « Le problème à trois corps », diffusée sur , la question est relancée après qu’une jeune chercheuse chinoise est entrée en contact avec une civilisation lointaine pas forcément animée des meilleures intentions. Une fiction. Mais une équipe internationale de chercheurs nous propose aujourd’hui de nous rapprocher un peu plus de la réalité. Elle a développé pour cela un programme d’ baptisé « CosmoAgent » et destiné à simuler les interactions complexes entre les civilisations humaines et extraterrestres. Une prépublication est disponible sur le  ArXiv.

   Les scénarios d’une rencontre avec une civilisation extraterrestre

Ce que l’intelligence artificielle qui se cache derrière CosmoAgent fait, plus exactement, c’est, en se basant sur un grand modèle de langage (LLM) – comme celui utilisé par  -, de simuler les interactions entre des entités ayant des principes moraux différents. Pour ce faire, elle intègre divers codes éthiques, cosmologies et visions du monde qui pourraient être celles de civilisations extraterrestres.

Résultat, dans les simulations de CosmoAgent, les civilisations peuvent tout aussi bien choisir de rester dans l’ombre, de collaborer ou de combattre. Le tout en fonction de leurs caractéristiques et de ce qui les motive dans leurs prises de décisions. Et dans un environnement dynamique qui tient compte des alliances, des rivalités, du respect des règles ou des accords spécifiques et des réponses à des menaces ou à des opportunités inattendues.

   Comment nous comporter face à des extraterrestres

L’équipe explique que le secret de ses travaux tient dans l’utilisation de ce que les scientifiques nomment un cadre de système multi-agents (MAS) qui leur permet de modéliser les interactions entre diverses civilisations. D’explorer de manière détaillée différents scénarios. « Ainsi, nous obtenons un aperçu des mystères de l’existence, de la communication, des conflits et de la coopération extraterrestres, découvrant potentiellement des modèles de comportement importants et apportant des connaissances précieuses sur la diversité et l’ordre dans notre Univers », écrivent les chercheurs.

 
- Advertisment -