dimanche 16 juin 2024

Gitex Africa Morocco 2024 : Renforcement de la coopération sud-sud

-

L’Agence de Développement du Digital (ADD), a signé, au cœur du GITEX Africa Morocco 2024, des accords de partenariats inédits avec des agences africaines homologues, actives dans le domaine des technologies de l’information et du développement digital.

Selon un communiqué, dont une copie nous est parvenue à lareleve.ma, cette initiative revêt une importance capitale, symbolisant une avancée majeure dans la coopération technologique à l’échelle continentale.

Les signataires de ces accords incluent des acteurs majeurs tels que Sénégal Numérique S.A, l’Agence des Systèmes d’Information et du Numérique (ASIN) du Bénin, l’Agence Nationale de Développement du Numérique (ANADEN) des Comores, l’Agence Numérique de l’État de la Mauritanie (AN-ETAT), l’Agence Gambienne des Technologies de l’Information et de la Communication (GICTA), l’Agence Nationale pour la Société de l’Information (ANSI) du Niger. Chacune de ces agences, apportant une expertise unique et une vision stratégique, se positionne comme un pilier essentiel pour l’avancement de l’innovation numérique dans leurs pays respectifs.

Ces accords de partenariat, qui viennent soutenir les efforts continus du Maroc pour renforcer la coopération Sud-Sud, visent principalement le partage d’expertise dans le domaine de la transformation digitale, l’échange de retours d’expérience, l’interopérabilité des systèmes pour améliorer l’efficacité des services publics et privés, tout en favorisant l’inclusion numérique, et le développement de plateformes et d’applications numériques.

De plus, la formation et le renforcement des compétences dans le digital, le soutien à l’innovation et à la recherche, ainsi que la conduite du changement figurent parmi les priorités de cette collaboration.

L’ADD, sous la direction de Monsieur Mohammed Drissi Melyani, joue un rôle central dans l’orchestration de cette initiative, réaffirmant ainsi le leadership du Maroc dans le domaine de la transformation numérique en Afrique. Cette coopération stratégique vise à créer un environnement propice à l’innovation technologique et à la croissance économique, en alignement avec les objectifs de Smart Africa, dont le Maroc est un membre actif.

Le développement de compétences est un autre pilier crucial de ces accords. Les programmes de formation et de renforcement des capacités permettront de doter les talents locaux des compétences nécessaires pour se préparer au paysage technologique en constante évolution. En soutenant l’innovation et la recherche, cette collaboration encouragera également l’émergence de solutions technologiques innovantes adaptées aux besoins spécifiques des pays africains.

En outre, ce partenariat prévoit l’organisation d’activités et d’événements conjoints pour sensibiliser à l’importance de la transformation digitale et des nouvelles technologies. Ces initiatives contribueront à promouvoir une culture de l’innovation et à encourager l’adoption de technologies avancées à travers le continent.

La participation active des pays signataires démontre l’importance de cette coopération pour l’ensemble du continent africain. A travers ces coopérations les pays s’engagent à relever les défis communs et tirer parti des opportunités offertes par la transformation numérique.

- Advertisment -