lundi 24 juin 2024

Tanger Med dans le Top 20 mondial des ports à conteneurs

-

Le port Tanger Med a réalisé des chiffres record en 2023, année où il a réussi à «asseoir sa domination en Méditerranée» et à intégrer le Top 20 mondial des ports à conteneurs.

Tanger Med occupe la 19ᵉ place dans ce classement établi par le cabinet français Alphaliner. Avec une hausse de 13,4 % des volumes de conteneurs traités par rapport à 2022, le port marocain a réalisé l’une des meilleures croissances du classement. En cinq ans, le trafic de Tanger Med a plus que doublé, devenant un concurrent sérieux pour les ports de Long Beach (Californie, États-Unis), de Laem Chabang (Thaïlande) et de Kaohsiung (Taïwan), fait savoir le journal Le Monde, ajoutant que « le bilan de ce début d’année incite encore à l’optimisme ».

En tant que principal hub de transbordement pour les marchandises en provenance de Chine, le port marocain a également su tirer profit des récents bouleversements en mer Rouge, provoqués par les attaques des rebelles houthis, en soutien à la Palestine. Ainsi, il est attendu une augmentation de 10 % du tonnage global manutentionné au premier trimestre 2024 par rapport à la même période de 2023, a indiqué au quotidien français, Rachid Houari, directeur général adjoint de l’autorité portuaire, précisant que cette progression est « légèrement supérieure à celle que le port connaît habituellement ».

Tanger Med « semble avoir une longueur d’avance sur ses concurrents », analyse pour sa part Peter Sand, analyste en chef du cabinet norvégien Xeneta. Dans le même sens, Jérôme de Ricqlès, expert maritime auprès de la start-up française Upply, assure que le complexe portuaire « surperforme et profite dans le contexte actuel ». Pour Najib Cherfaoui, spécialiste maritime, la compétitivité du port de Tanger Med repose non seulement sur « sa position sur le détroit de Gibraltar et sa base arrière industrielle de 1 300 entreprises », mais également sur une main-d’œuvre locale bon marché.

La main-d’œuvre à Tanger Med coûte dix fois moins cher que dans le port concurrent d’Algésiras en Espagne, ce qui représente une grande opportunité pour les grands armateurs mondiaux comme le français CMA-CGM, le suisse MSC racheté en 2022 par des groupes africains de Bolloré, et le danois Maersk. Depuis son inauguration en 2007 par SM le roi Mohammed VI, Tanger Med travaille à se positionner comme un leader en Méditerranée. Le port est exploité à 95 % de sa capacité opérationnelle et envisage une expansion pour faire face à ses concurrents directs que sont Algésiras et Valence.

- Advertisment -