dimanche 23 juin 2024

Johannesburg: Exposition du bilan des initiatives de SM le Roi en faveur du développement en Afrique

-

Les différentes initiatives royales en faveur du développement du continent, notamment le Gazoduc Nigeria-Maroc,  permettront à l’Afrique de se positionner fortement dans le marché énergétique mondial.

Les différentes initiatives royales en faveur du développement du continent, notamment le Gazoduc Nigeria-Maroc,  permettront à l’Afrique de se positionner fortement dans le marché énergétique mondial.

Les actions entreprises par le Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour le renforcement du développement en Afrique, ont été exposées lors du Sommet des infrastructures en Afrique, tenu les 15 et 16 mai à Johannesburg.

Ce conclave, qui a été marqué par la présence de responsables gouvernementaux, de chercheurs, d’experts et des représentants de fonds souverains et de banques africaines et internationales, est une réunion annuelle consacrée à examiner les défis auxquels sont confrontés les pays africains dans le secteur des infrastructures.

Dans une déclaration à la MAP, Najib Somoue, expert économique au sein du Centre méditerranéen de développement (MEDEV-Maroc), a souligné que la rencontre a offert l’opportunité de mettre en lumière les différentes initiatives royales en faveur du développement en Afrique, citant particulièrement le Gazoduc Nigeria-Maroc qui permettra au continent de se positionner fortement dans le marché énergétique mondial.

Il a ajouté que les intervenants ont également évoqué l’initiative royale Afrique-Atlantique, visant à permettre aux pays africains enclavés du Sahel d’accéder à l’Océan Atlantique.

«Cette initiative favorisera indubitablement une transformation économique profonde dans les pays concernés, en leur permettant d’améliorer leur positionnement dans le commerce international, de développer un secteur industriel prospère, de renforcer la création de richesse et d’améliorer les conditions de vie des populations», a-t-il soutenu.

L’expert a de même relevé que cette initiative royale permettra également de mettre en place des infrastructures régionales qui renforceront les échanges au sein du continent et avec les autres pays à travers le monde, notamment au niveau de l’espace économique atlantique.

Pour sa part, le directeur du Think Tank sud-africain «DEVAC Invest Africa», Richard Morrak, a affirmé que le Maroc a réalisé des progrès remarquables durant les dernières années en matière de développement économique durable, ce qui en fait un exemple à suivre pour les autres pays africains.

Il a expliqué qu’à travers le partage de connaissances et le transfert des technologies, le Royaume est capable d’apporter une aide inestimable aux pays africains pour relever les défis de développement auxquels ils sont confrontés.

À cette occasion, un mémorandum d’entente a été signé entre le Centre méditerranéen de développement (MEDEV), et le DEVAC Invest Africa, visant à approfondir la coopération et l’échange des connaissances, à promouvoir le développement durable et à faire progresser les aspirations collectives des peuples africains.

Dans un communiqué conjoint, les deux parties ont souligné qu’«à travers ces actions concrètes et des initiatives collaboratives, nous nous engageons à exploiter le potentiel de notre partenariat pour relever les défis communs, saisir les opportunités émergentes et contribuer de manière significative à la transformation socio-économique de notre continent».

- Advertisment -