vendredi 24 mai 2024

Une sonde chinoise est en route vers la face cachée de la Lune pour récolter des roches

-

La sonde Chang’e 6 de l’agence spatiale chinoise (CNSA) a décollé avec succès à bord d’une fusée Long March 5. Elle est en route vers notre satellite en vue d’un alunissage le 2 juin. Ensuite, démarrera la toute première collecte d’échantillons sur la face cachée de la Lune.

Chang’e 6 a décollé ce vendredi 3 mai à 11 h 27, heure de Paris, depuis le Wenchang Space Center, au sud de la Chine. Peu après midi, le succès de la  de la sonde et du lanceur est confirmé. Chang’e 6 est maintenant en route vers la Lune.

C’est la sixième mission du programme d’exploration lunaire chinois, après Chang’e 1 (2007) et Chang’e 2 (2010) en orbite lunaire, Chang’e 3 (2013, premier posé),  (2018, premier alunissage sur la face cachée), et  (2020, premier retour d’échantillons lunaires sur Terre).

   Décollage sous la pluie

En dépit d’un ciel bien chargé en , la  Long March 5 a décollé à l’heure. C’est actuellement la plus puissante fusée chinoise (un peu plus puissante qu’Ariane 5). Long March 5 a notamment servi à lancer Chang’e 5, Tianwen-1 vers Mars, ou encore les modules de la station spatiale chinoise.

Peu après le décollage, les quatre gros boosters latéraux (dont les moteurs fonctionnent à base de  et d’ ) se sont séparés du corps central (fonctionnant à base d’ et d’oxygène liquides). Le vol s’est poursuivi pendant quelques minutes avant que l’étage principal du corps central se sépare de l’étage supérieur. Peu après, a été éjectée la coiffe protégeant la sonde des frottements provenant de la traversée de notre .

C’est au bout de plusieurs dizaines de minutes que le second étage de Long March a mis en marche son moteur, avant que la sonde se sépare. Une fois libre, Chang’e 6 a déployé ses panneaux solaires.

   En route vers la face cachée

Le voyage de Chang’e 6 vers la Lune durera environ cinq jours, négociant quelques manœuvres de correction de trajectoire. La sonde restera ensuite en orbite pendant plusieurs semaines avant que le module d’atterrissage se pose le 2 juin dans le cratère , dans le bassin Aitken.

- Advertisment -