mercredi 22 mai 2024

Le télescope James-Webb révèle la météo extrême d’une planète sous l’emprise de vents hypersoniques !

-

Une épaisse couverture nuageuse au cœur de la nuit. Un vent à décorner les bœufs. Et des températures littéralement insoutenables. C’est le bulletin météo édité par le télescope spatial James-Webb pour l’exoplanète Wasp-43b située à quelque 280 années-lumière de la Terre.

À l’, des  dépassant les 8 000 km/h ! Temps clair sur le côté jour.  hauts et épais côté nuit. C’est le bulletin  que le télescope spatial James-Webb (JWST) vient de délivrer pour l’exoplanète connue des  sous le nom de Wasp-43b

   Sur Wasp-43b, le mercure monte très haut

La planète gazeuse de type « Jupiter chaude » a été découverte en 2011. Elle se situe à quelque 280 années-lumière de la Terre. Et elle orbite très près de son étoile. À seulement 2 millions de kilomètres. C’est 25 fois plus près que Mercure ne l’est de notre . Hubble avait déjà montré de la vapeur d’eau du côté jour de Wasp-43b. Le  avait suggéré l’existence de nuages du côté nuit. « Mais nous avions besoin de mesures plus précises du JWST pour vraiment commencer à cartographier la température, la couverture nuageuse, les vents et la composition atmosphérique plus détaillée tout autour de la planète », raconte, dans un communiqué, Taylor Bell, chercheur au Bay Area Environmental Research Institute (États-Unis) et auteur principal de l’étude publiée dans la revue Nature Astronomy.

Les astronomes ont étudié les changements de   du système planète/étoile au cours de l’orbite de moins de 20 heures de Wasp-43b. De quoi déduire que le côté jour affiche une température moyenne de quelque 1 250 °C. Les nuits, elles, sont plus fraiches. Elles le seraient encore plus sans la présence de nuages. Mais l’épaisse couverture les empêche finalement de descendre sous les 600 °C.

   Des vents violents brassent l’atmosphère de la planète

Le  révèle aussi un manque de méthane tout autour de la planète. Alors qu’il devrait être présent côté nuit. Les astronomes en déduisent que des vents puissants soufflent sur Wasp-43b. Ils déplaceraient les  du jour vers la nuit et inversement tellement vite qu’il manquerait de temps aux  pour en produire des quantités détectables.

- Advertisment -