lundi 20 mai 2024

Décès de deux détenus: Démenti de l’administration de la prison locale de Nador

-

L’administration de la prison locale de Nador a démenti les allégations relayées par certains sites électroniques attribuant le décès d’un détenu à « des violences qu’il aurait subies de la part de fonctionnaires de l’établissement » et la mort d’un autre détenu, de nationalité guinéenne, à une prétendue « négligence ».

Dans une mise au point, l’administration de la prison a précisé que le premier cas de décès concerne le détenu (S.B.), âgé de 72 ans, dont la mort est survenue à l’hôpital où il avait été admis d’urgence dans un état d’évanouissement, sachant que l’individu en question avait déjà été transféré à trois reprises, dont la dernière date du 24 avril 2024, vers un hôpital extérieur, « suite à une baisse notable de son poids ».

La même source a fait savoir que le détenu concerné n’avait jamais été admis à l’infirmerie de cet établissement pénitentiaire, ajoutant que l’autopsie n’a révélé la présence d’aucune trace de violence ou de coups sur son corps. De ce fait, souligne l’administration de la prison, les allégations de prétendues violences à son encontre sont « infondées ».

Concernant la mort d’un détenu de nationalité guinéenne, la même source a indiqué que ce décès remonte au 29 octobre 2023, précisant que l’homme en question est décédé à l’hôpital provincial de Nador où il avait été admis, le 26 octobre 2023, « pour des maux au niveau des intestins ».

Le détenu concerné avait déjà été transféré à plusieurs reprises vers un hôpital extérieur et avait bénéficié de plusieurs examens médicaux et ce, « contrairement aux allégations avancées dans les articles précités prétendant qu’il aurait été victime de négligence », conclut l’administration de la prison.

- Advertisment -