mercredi 22 mai 2024

Akhannouch: Les réalisations du Maroc sont le fruit de la Vision Royale éclairée

-

Les réalisations du Maroc dans les domaines constitutionnel, démocratique, de développement, diplomatique ou encore sportif sont le fruit de la Vision Royale éclairée qui a toujours été le socle de la consécration de l’État moderne, a affirmé, mercredi à Rabat, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Conformément à la Vision Royale clairvoyante, la diplomatie marocaine a réalisé plusieurs percées dans le dossier du Sahara marocain, ayant abouti à une succession des reconnaissances, à l’échelle internationale, de la marocanité du Sahara, qui viennent consacrer la pertinence de l’Approche Royale dans la gestion de ce différend artificiel, a souligné M. Akhannouch lors de la séance plénière conjointe, tenue par les Chambres des représentants et des conseillers pour la présentation du bilan d’étape de l’action du gouvernement conformément à l’article 101 de la Constitution.

Cette Approche perspicace vise à faire des provinces du Sud du Royaume un espace géopolitique de référence, porteur de paix, de stabilité et de prospérité pour la région euro-africaine, permettant ainsi de mobiliser davantage de soutien international à la première cause nationale et à l’initiative d’autonomie, a-t-il relevé.

De même, le sérieux et la solidité de la position marocaine dans le cadre du processus onusien offrent également des perspectives prometteuses pour ériger le Sahara marocain en « porte d’accès » du monde à l’Afrique et premier point de passage des flux économiques et humanitaires vers le sous-continent, au regard du riche legs historique en commun entre le Royaume et le reste des peuples d’Afrique, confortant ainsi la position stratégique du Maroc dans son environnement continental, et créant des conditions propices pour l’attraction de grands investissements mondiaux, a-t-il dit.

Et de souligner que le Royaume, sous la sage conduite de Sa Majesté le Roi, est engagé dans une nouvelle génération de partenariats avec nombre de pays frères et amis, citant comme exemple la réussite du Maroc, aux côtés de l’Espagne et du Portugal, à obtenir l’organisation conjointe de la Coupe du monde 2030, une opportunité renouvelée en vue de renforcer la coopération et le partenariat avec ces deux pays sur les plans sportif, économique et civilisationnel.

M. Akhannouch a également rappelé la signature de plusieurs accords et de la Déclaration « vers un partenariat novateur, renouvelé et enraciné entre le Royaume du Maroc et l’Etat des Emirats Arabes Unis », qui constituent une opportunité de développer les divers volets de la coopération économique, commerciale et d’investissements entre les deux pays.Cette dynamique, a-t-il précisé, a été renforcée par l’annonce par Sa Majesté le Roi d’une initiative internationale visant à faciliter l’accès des pays du Sahel à l’Océan atlantique, qui devrait contribuer à consacrer la dimension africaine du Maroc.

Après avoir hautement salué la pertinence de ces projets Royaux, M. Akhannouch a exprimé la pleine disposition et l’engagement du gouvernement à mobiliser ses moyens pour un accompagnement effectif de ces grands chantiers, que ce soit en termes d’amélioration de la qualité des infrastructures, ou à travers la consolidation des liens de coopération avec les pays partenaires amis et frères.

A cet effet, il a rappelé les initiatives et positions du Souverain en faveur de la cause palestinienne, qui démontrent sans ambages que le Maroc, Roi et peuple, est engagé à faire de cette question une cause nationale.

Sur un autre registre, M. Akhannouch a mis en avant la place importante qu’occupe le Maroc sur la scène internationale dans le domaine des droits humains, estimant que l’élection du Royaume à la présidence du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies n’est qu’une consécration du processus mené par le Maroc en matière de droits humains et une expression claire de la confiance et de la crédibilité dont jouit le Royaume dans ce domaine.

Et de poursuivre que la décision de Sa Majesté le Roi d’instaurer le Jour de l’an amazighe, jour férié national officiel payé, a constitué un moment historique marquant qui permettra de consolider les acquis majeurs réalisés dans ce domaine.

Mettant en avant la Haute Sollicitude dont le Souverain entoure les questions de la femme et de la famille en général, et Son souci constant de préserver la cohésion familiale, M. Akhannouch a rappelé la Lettre Royale adressée, le 26 septembre 2023, au Chef du gouvernement relative à la révision du Code de la famille ainsi que les larges consultations et auditions participatives engagées par l’Instance chargée de cette révision avec les différents acteurs concernés.

Les Hautes Instructions Royales avaient stipulé de soumettre les propositions d’amendement qui vont émaner de ces larges consultations participatives à la Haute appréciation de SM le Roi, Amir Al-Mouminine, le garant des droits et libertés des citoyens, dans un délai maximum de six mois et ce, avant l’élaboration par le gouvernement du projet de loi à ce sujet et sa soumission au parlement pour adoption, a-t-il noté.

Dans ce sens, le Chef du gouvernement s’est dit honoré d’avoir soumis à la Haute appréciation de Sa Majesté le Roi, Amir Al Mouminine, les propositions de l’Instance chargée de la révision du Code de la famille conformément au délai fixé par le Souverain.

M. Akhannouch a tenu, en conclusion, à exprimer sa profonde gratitude à SM le Roi pour les réalisations et la renaissance qu’a connues le Maroc sur tous les plans, soutenant que le gouvernement est honoré d’assumer la responsabilité d’exécution des Hautes Directives Royales.

- Advertisment -