vendredi 24 mai 2024

Pour contrer un rapprochement entre le Kenya et le Maroc, l’Algérie envoie son ministre des Affaires étrangères

-

Sur ordre du président Abdelmajid Tebboune, le ministre algérien des Affaires étrangères entame, à partir de ce lundi 8 avril, une visite au Kenya.

Ce déplacement «s’inscrit dans le cadre des efforts visant à renforcer les relations de coopération et d’amitié historiques entre l’Algérie et le Kenya, ainsi qu’à consolider les liens de concertation et de coordination sur les développements régionaux et internationaux, dans le sillage de l’attachement constant des deux pays aux objectifs de l’unité africaine et de l’action africaine commune», indique la diplomatie algérienne dans un communiqué.

Ce voyage intervient une semaine après l’annonce d’une éventuelle visite du président kenyan, William Ruto, au Maroc. Ce projet a été au menu des entretiens entre le n°2 du ministère kenyan des Affaires étrangères et le chef de la diplomatie du royaume. En effet, Abraham Korir Singoei a effectué, le 21 mars un déplacement à Rabat, porteur d’un message du président Ruto à SM le Roi Mohammed VI.

Le pouvoir algérien redoute les conséquences de la visite de Ruto à Rabat sur la reconnaissance par le Kenya de la pseudorasd, actée en 2013.

Pour rappel, le président Ruto avait annoncé, le 14 septembre 2022 sur les réseaux sociaux, la rupture des relations avec la pseudorasd. Une annonce vite retirée, sous la pression des partisans du Polisario, dont le chef de file est Moses Wetangula, le président de la Chambre basse du Parlement. Il est également le chef du Parti FORD Kenya, membre de la coalition Kenya Kwanza qui a soutenu la candidature de Ruto aux élections présidentielles d’août 2022.

Outre l’appui de Wetangula, le Polisario peut compter aussi sur le soutien de l’ancien président Uhuru Kenyatta que William Ruto a nommé, en septembre 2022, envoyé spécial du Kenya pour l’Ethiopie et la République démocratique du Congo (RDC). C’est lui qui, une fois proclamé président du Kenya en avril 2013, avait repris la reconnaissance de la pseudorasd, suspendue par son prédécesseur.

En janvier, l’Algérie avait accordé un don de 16 000 tonnes d’engrais au Kenya. Une générosité annoncée quelques semaines après l’appel des sénateurs kenyans à leur gouvernement d’ouvrir une ambassade au Maroc.

Le 8 mars, le président William Ruto a nommé Mme Jessica Muthoni Gakinya, ambassadrice à Rabat.

- Advertisment -