mardi 21 mai 2024

Signature d’une convention cadre pour la réalisation de zones industrielles dans la Région de Guelmim-Oued Noun

-

Une convention de partenariat portant sur la réalisation de zones d’activités économiques dans les provinces de la région de Guelmim-Oued Noun a été signée le 8 avril 2024, à Rabat, par M. Ryad Mezzour, Ministre de l’Industrie et de Mme Mbarka Bouaida, présidente du Conseil de la Région de Guelmim-Oued Noun.

Selon un communiqué, dont une copie nous est parvenue à lareleve.ma, ce programme, qui s’étale sur la période 2024-2027, porte entre autres sur la réalisation de trois nouvelles zones d’activités économiques dans les provinces de Guelmim, Sidi Ifni et d’Assa Zag et l’achèvement de la zone d’activité économique de ElOuatia, et des travaux hors sites de la zone d’activités économiques «cactopole» d’Asrir, marquant ainsi la volonté d’améliorer l’attractivité territoriale des régions et renforcer leur compétitivité économique.

Cité par le même communiqué, M. Ryad Mezzour, a déclaré, à cette occasion : «La signature de cette convention constitue un véritable catalyseur pour le développement industriel de la région et le renforcement de son attractivité territoriale». Et d’ajouter que l’Etat affirme son engagement à stimuler une économie régionale solide et génératrice d’emploi et de richesses, en mettant à la disposition des investisseurs des plateformes d’accueil à des conditions de qualité et de prix compétitifs »

Les trois nouveaux projets de zones d’activités économiques portent respectivement sur une superficie de 100Hapour la province de Guelmim, dont un projet d’achèvement des travaux hors sites de la cactopole, 80Ha pour la commune de Sidi Ifni et 45Ha pour la commune de Assa.

En vertu de cette convention, le MIC s’engage à apporter une contribution financière de l’ordre de 200 MDH et à appuyer la mise en œuvre de ce programme dans toutes les démarches nécessaires.

Le Conseil Régional s’engage, quant à lui, à apporter une contribution financière de 100 MDH et à assurer notamment la réalisation des études de positionnement, techniques et financières, la réalisation des travaux in-site et hors-site et la réalisation des travaux objet de la convention en fonction des études réalisées et des contrats conclus.

L’acquisition du foncier nécessaire à la réalisation du projet revient aux collectivités territoriales qui s’engagent également à assurer l’appui nécessaire à la mise en œuvre du programme.

- Advertisment -