jeudi 25 avril 2024

Programme de développement urbain d’Agadir 2020-2024

-

Doté d’une enveloppe qui a été augmenté pour atteindre les 7,37 milliards de DH au lieu des 6 milliards de DH initialement prévus, le Programme de développement urbain d’Agadir (PDU) 2020-2024 a déjà permis à la capitale du Souss de connaitre une importante métamorphose.

A une année de l’échéance, si les engagements contractés, par les différents maîtres d’ouvrage délégués, s’élèvent à plus de 6,8 milliards de DH, soit 83% de son coût global, les derniers projets du PDU  sont en train d’être lancés.

Ainsi, après avoir remporté en début mars le marché du réaménagement de plusieurs parkings d’Agadir, Alam Équipement (Aleq), fondée en 1999 par Mohamed Gueri, par ailleurs président de la Fédération nationale du bâtiment et travaux publics (FNBTP) de la région Rabat Sale Kenitra, a été déclarée, le 15 mars, vainqueur du marché de l’élargissement et la mise à niveau de la voie express ainsi qu’un lot de travaux de mise à niveau du quartier Anza Al Oulia.

Spécialisée dans les travaux routiers, les voiries et les réseaux divers, Aleq remporte plus de 80 millions de DH sur ces deux contrats adjugés.
Pour la réalisation, Aleq sera accompagnée par Atlas GTR (Grands travaux routiers), filiale de Colas, dont la maison-mère est Bouygues. En effet, GTR a décroché une tranche de travaux d’élargissement et de mise à niveau de la voie express urbaine d’Agadir pour un peu plus de 42 millions de DH.

Pour leur part, la  Société Idrissi Chhibat d’aménagement et travaux (SICATRA) dirigé par Hassan Chhibat et Petit Atlas qui se sont constituées en consortium, remportent le marché relatif à la réalisation d’une tranche des travaux de mise à niveau des voiries du quartier Anza Al Oulia pour près de 28 millions de DH.

A l’instar d’Aleq, GTR et SICATRA remportent également des marchés issus du PDU d’Agadir : des contrats de voiries pour la première et  l’aménagement du jardin de Belvédère pour la seconde.

Aujourd’hui, sur le PDU d’Agadir, le montant global des engagements des différents maitres d’ouvrage délégués pour l’année 2024 est estimé à plus de 994 millions de DH.

Au terme de cette année, les engagements totaux du programme devraient atteindre les 96% du coût global actualisé du programme.

- Advertisment -