dimanche 21 avril 2024

Les pannes d’électricité s’aggravent à Cuba

-

L’ensemble de l’île de Cuba est «affectée» par des coupures de courant, y compris la capitale, ont indiqué samedi les autorités, mais la situation n’a pas entraîné de panne générale d’électricité. 

«Presque tout le pays est touché depuis hier 23h00 (03h00 GMT samedi), y compris La Havane», a déclaré le ministre de l’Energie, Vicente de la O Levy, à la télévision d’Etat.

«Il y a des régions dans le noir depuis les premières heures du jour» et cela a duré «pratiquement toute la journée dans presque tout le pays», a ajouté M. de la O Levy.

Depuis début mars, Cuba fait face à une nouvelle vague de pannes dues à des travaux de maintenance sur la centrale thermoélectrique Antonio Güiteras, la plus grande de l’île, située dans la province de Matanzas, à une centaine de kilomètres à l’est de La Havane.

Ce week-end, le problème a été aggravé par la pénurie de carburant qui affecte tout le pays. Le combustible est nécessaire pour alimenter les autres centrales thermoélectriques opérationnelles.

Le ministre a promis un retour progressif de l’électricité dans la journée de dimanche et selon les autorités, la centrale Antonio Güiteras, fonctionnera à nouveau à plein régime d’ici le 18 mars.

Le ministre a toutefois estimé que la situation restera «tendue» en raison des difficultés financières rencontrées par Cuba pour acquérir du pétrole de l’étranger.

La Havane, qui compte 2,2 millions d’habitants, avait échappé à certaines des coupures d’électricité qui frappent le reste de l’île, mais depuis jeudi, l’électricité est coupée tous les jours pendant des périodes pouvant aller jusqu’à cinq heures.

Dans le même temps, les Cubains des autres provinces se plaignent de coupures de courant de plus de 10 heures par jour, ce qui parfois ne laisse pas suffisamment de temps pour cuire leurs aliments sur les cuisinières électriques.

- Advertisment -