jeudi 25 avril 2024

Maroc-Pérou : Lima salue l’Initiative Atlantique lancée par SM le Roi

-

Le Pérou a salué, jeudi, l’Initiative Atlantique, lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, visant à transformer cet espace maritime continental en une zone de paix, de stabilité et de développement.

Cette position a été exprimée à l’occasion de la tenue à Lima de la septième édition du Mécanisme de Consultations Politiques entre le Royaume du Maroc et le Pérou, qui coïncide avec le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, instaurées le 27 juin 1964.

Lors de cette réunion, les deux pays se sont félicités de la convergence de leurs points de vue sur une multitude de questions régionales et internationales, illustrant leur engagement commun envers la paix, la stabilité et le développement durable.

Outre le grand intérêt porté aux propositions de développement et aux projets structurants, la réunion de Consultations Politiques maroco-péruviennes a également servi de cadre pour dresser un projet de Feuille de Route Multisectorielle, un document clé marquant l’engagement des deux pays en faveur d’initiatives à entreprendre en matière de coopération sectorielle durant l’année 2024.

Les discussions entre les deux parties ont couvert l’ensemble des sujets prioritaires de l’agenda bilatéral, avec une attention particulière portée à l’intensification des échanges commerciaux et économiques, à la coopération technique en matière d’éducation et de culture, ainsi qu’aux domaines des ressources hydriques, de la recherche agronomique, de la science, de la technologie et du tourisme.

La délégation marocaine à cette réunion a été présidée par Fouad Yazourh, directeur général des relations bilatérales et des affaires régionales au Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, accompagné de l’ambassadeur de SM le Roi au Pérou, Amin Chaoudri, et de la directrice des Affaires américaines, Nezha Attahar.

Coté péruvien, la réunion a été co-présidée par le vice-ministre des Relations extérieures, Ignacio Higueras Hare, en présence de plusieurs directeurs de son département.

- Advertisment -