dimanche 21 avril 2024

Service militaire 2024: une opportunité pour les jeunes désirant développer leurs connaissances et capacités

-

Le service militaire au titre de l’année 2024 offre une opportunité pour les jeunes désirant développer leurs connaissances et leurs capacités professionnelles, d’intégrer le marché de l’emploi tout en étant outillé des compétences requises dans diverses spécialités.

Ce service, pour lequel une opération de recensement a été lancée vendredi pour prendre fin le 29 avril prochain, fait l’objet d’un grand engouement de la part des jeunes au regard des cursus de formation professionnelle qu’il permet de suivre et de ses objectifs en termes de développement des connaissances et des capacités professionnelles et physiques. Il permet aussi aux bénéficiaires de percevoir un salaire et de disposer d’une couverture et d’une assurance médicales.

Le service militaire concerne les personnes âgées de 19 à 25 ans. Toutefois, les personnes ayant plus de 25 ans, qui ont bénéficié de dispense ou d’exemption, peuvent être convoquées pour effectuer le service militaire jusqu’à l’âge de 40 ans, en cas de cessation du motif de dispense.

L’opération de recensement témoigne de la prise de conscience aussi bien des jeunes que des parents de l’importance de ce devoir national, en ce sens qu’ils s’intéressent aux différents programmes et prestations proposés dans le cadre du service militaire.

Avant de pouvoir bénéficier de cette expérience, les jeunes et leurs parents posent plusieurs questions relatives à l’importance du service militaire et de ses objectifs sociaux et personnels aux encadrants, chose qui témoigne de leur intérêt croissant pour connaître les détails et les aspects utiles pour l’ensemble des bénéficiaires.

Les personnes convoquées ainsi que celles souhaitant se porter volontaires pour accomplir le service militaire sont appelées à remplir le formulaire de recensement dédié à cet effet.

Après l’achèvement du processus de recensement lié au service militaire le 29 avril prochain, les demandes seront arrêtées et déposées auprès de la commission régionale de chaque préfecture et province. Il appartient à cette commission de fixer le nombre de formulaires remplis par les personnes convoquées ou celles ayant volontairement présenté leurs demandes pour effectuer le service militaire, de telle sorte que le nombre total, hommes et femmes, soit arrêté au niveau de chaque province.

Cette opération se déroule dans un climat de confiance et de prise conscience de la part des jeunes bénéficiaires quant à son importance, et ce de par les différentes opportunités qu’elle leur offre afin d’intégrer le marché de l’emploi. En effet, pendant les 12 mois du service militaire, le conscrit reçoit une formation générale et militaire de base pendant les quatre premiers mois, tandis qu’au cours des huit mois suivants, il reçoit une formation dans les domaines et spécialisations disponibles dans le but de développer ses compétences professionnelles.

Le service militaire constitue une expérience tant bénéfique dans la vie du citoyen et une valeur ajoutée permettant au conscrit d’acquérir un ensemble de compétences et d’expériences essentielles à même d’enrichir sa vie aussi bien personnelle que professionnelle, selon le site web officiel du service militaire.

Avec ses divers entraînements et sa formation professionnelle exceptionnelle et pluridisciplinaire qui aboutit à des certificats professionnels, le service militaire permet d’ouvrir de nouveaux horizons aux jeunes dans un ensemble de domaines, ajoute la même source, soulignant que c’est aussi l’occasion de rencontrer des jeunes du même âge, des jeunes pleins d’énergie, déterminés et ambitieux, représentant l’ensemble des régions et parlant les différents dialectes du Royaume.

Le service militaire permet également au conscrit d’acquérir un ensemble de qualités importantes, notamment en matière de consolidation du sens de responsabilité, d’engagement et de discipline.

L’opération de recensement pour le service militaire intervient conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’État-major Général des Forces Armées Royales (FAR), concernant l’adoption des mesures nécessaires pour l’intégration de la prochaine promotion au service militaire, et dans le cadre de la préparation de l’opération de recensement en perspective de la sélection et l’intégration de la prochaine promotion.

- Advertisment -