lundi 22 avril 2024

Qu’est ce que l’andropause, la ménopause des hommes ?

-

Andropause … Que signifie exactement ce terme ? Quels sont les symptômes de l’andropause ? Comment s’explique-t-elle ? Existe-t-il des traitements ?

L’andropause est un syndrome associé à l’âge qui concerne les hommes. Le terme plus adéquat est DALA pour Déficit Androgénique Lié à l’Age. L’andropause se caractérise par une diminution des androgènes dans la circulation de manière très progressive. La testostérone est l’hormone androgénique principale. Ce sont les  qui assurent la  de la testostérone par les cellules de Leydig. L’andropause peut être associée ou non à une diminution de sensibilité aux androgènes. L’andropause diminue la qualité de vie de la personne de manière plus ou moins importante selon son intensité. Elle touche 10 à 20% des hommes après 50 ans et 50% des hommes après 70 ans.

   Quels sont les symptômes de l’andropause ?

Les hommes atteints d’andropause ont essentiellement des troubles de la fonction érectile (difficulté à obtenir une érection, altération de la qualité de l’) et une baisse de la libido. D’autres  peuvent être présents : bouffées de  excessive, , perte de mémoire, dépression, troubles de l’attention,  abdominale, diminution de la pilosité, , diminution de la . Il existe un score pour évaluer les signes cliniques : le score ADAM.

   Quel est le mécanisme physiopathologique ?

La LH () est sécrétée par l’ et stimule la production de testostérone par les testicules. La FSH (), sécrétée aussi par l’hypophyse, active la production des spermatozoïdes par les testicules. L’hypophyse est sous le contrôle de l’, qui produit la  (gonadoliberine). Lorsque les concentrations circulantes de testostérone diminuent, l’hypothalamus le détecte et sécrète de la GnRH pour activer la production de LH par l’hypophyse et donc de testostérone par les testicules. Avec l’âge, plusieurs étapes de ce mécanisme peuvent dysfonctionner :

  • L’hypophyse peut perdre en partie sa sensibilité à la GnRh et ne plus produire suffisamment de LH.
  • L’hypothalamus peut ne plus produire suffisamment de GnRH.
  • Le nombre de cellules de Leydig produisant la testostérone dans les testicules peut diminuer.

   Comment diagnostiquer l’andropause ?

Le  repose sur l’interrogatoire et l’examen clinique du patient. Deux  sanguins de la testostérone biodisponible et totale doivent être réalisés à un mois d’intervalle. La testostérone libre ne représente que 2% de la testostérone totale ; c’est la forme biologiquement active. En cas de déficit en testostérone, il faut doser la LH, la FSH et la . Cela permet d’une part de déterminer l’origine du déficit et d’autre part d’éliminer les diagnostics différentiels ( et  hypophysaire).

   Quels sont les traitements de l’andropause ?

La prise en charge d’une andropause confirmée repose sur l’administration de testostérone naturelle. La recherche de la dose la plus appropriée se fait par des dosages plasmatiques réguliers jusqu’à obtention d’une concentration physiologique.  

- Advertisment -