mardi 16 avril 2024

Allergie au pollen : quels sont les symptômes d’une réaction allergique ?

-

Dysfonctionnement du système immunitaire, l’allergie se déclenche en réponse à une substance connue sous le nom d’allergène, présente dans divers environnements tels que l’air, l’alimentation ou même les médicaments.

Lorsque l’organisme est le siège d’une réaction allergique, il libère une substance, l’histamine, qui est responsable des réactions qui vont s’ensuivre. Des réactions multiples et plus ou moins graves. Après une piqûre d’insecte par exemple, si le symptôme allergique s’accompagne de difficultés respiratoires ou de malaises, voire déclenche un œdème de Quincke, la personne doit être prise en charge en urgence. 

   Symptômes : des réactions allergiques multiples et variées

  • L’œdème de Quincke se caractérise par le gonflement rapide de la peau (sur les lèvres, les paupières, les doigts…) et des muqueuses.
  • Le patient peut également être victime de vertiges, syncope, évanouissement ou de vomissements.
  • Les allergies alimentaires, aux médicaments, aux piqûres d’insectes et au  par exemple, sont très souvent responsables d’ et d’.
  •  bouché, écoulement nasal ou éternuements,  rouges traduisent plutôt une allergie dont le siège est respiratoire.

Différentes allergies peuvent être un facteur déclenchant de l’. Pour davantage d’informations sur l’ensemble des réactions allergiques et leurs traitements, vous pouvez consulter le site de l’Association « Asthme et allergies ».

   Comment faire pour soigner une allergie ?

Les traitements pour les allergies peuvent varier en fonction de la  des symptômes et du type d’allergie. Voici quelques options courantes de traitement :

  1.  : ces médicaments aident à réduire les symptômes allergiques tels que les éternuements, le nez qui coule et les  en bloquant l’action de l’histamine, une substance libérée par le  en réponse à l’.
  2. Décongestionnants : ils peuvent être utilisés pour soulager la congestion nasale associée aux allergies en rétrécissant les vaisseaux sanguins dans le nez, ce qui permet de dégager les voies respiratoires.
  3.  allergénique : cette approche consiste à exposer progressivement le corps à de petites quantités de l’allergène afin de réduire la réactivité du système immunitaire à celui-ci. Cela peut être réalisé par des injections d’allergènes ou par des comprimés sublinguaux.
  4. Éviction des allergènes : éviter l’exposition à l’allergène déclencheur peut aider à prévenir les réactions allergiques. Cela peut inclure des changements dans l’environnement, comme l’utilisation de housses anti- pour les personnes allergiques aux acariens, ou des ajustements dans l’alimentation pour les allergies alimentaires.

- Advertisment -