lundi 22 avril 2024

Incendies au Chili : le bilan des victimes grimpe à 133 morts

-

Le bilan des incendies ayant ravagé début février une zone côtière dans le centre du Chili a grimpé à 133 morts, selon une source officielle.

La ville de Valparaiso, une prestigieuse station balnéaire connue mondialement et située à 120 km au nord-ouest de Santiago, a été le théâtre d’une série d’incendies meurtriers, dont la réparation des dégâts prendrait plusieurs années, selon le gouvernement.

Les services de santé ont indiqué que le nombre de victimes de ces incendies a été porté ce week-end à 133 morts. Un précédent bilan faisait état de 131 morts.

Les incendies de forêt qui se sont déclenchés début février ont détruit des zones urbaines sur la côte de Valparaiso, ainsi que des centaines d’hectares de végétation.Ils sont considérés comme la pire tragédie jamais survenue au Chili depuis le séisme de 2010.

Selon les premières enquêtes, ces incendies ont été exacerbés par les hautes températures et les vents forts qui ont soufflé sur la région.

Le gouvernement a déploré que les vagues de chaleur sans précédent qui se sont succédé récemment dans ce pays d’Amérique du Sud ont créé des conditions favorables pour la propagation des incendies de forêt.

« Ces événements extrêmes ont toujours existé, mais avec le changement climatique, leur fréquence, leur intensité et leur durée changent également », a affirmé la ministre chilienne de l’environnement, Maisa Rojas.

La Direction météorologique chilienne a de nouveau mis en garde contre une vague de chaleur attendue dans le centre et le sud du Chili, soulignant que janvier a été le deuxième mois le plus chaud à Santiago depuis 1950.

Après les incendies, la reconstruction des zones détruites « ne sera pas un processus facile et pourrait durer quelques années », avait indiqué le président chilien Gabriel Boric.

- Advertisment -