lundi 22 avril 2024

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva accuse Israël de «génocide» à Gaza

-

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a accusé dimanche Israël de commettre un «génocide» des Palestiniens dans la bande de Gaza, en comparant l’offensive israélienne à l’extermination des Juifs par les nazis.

Le premier ministre israélien Benjamin Nétanyahu a vivement réagi en dénonçant des propos «honteux et graves» et en convoquant lundi l’ambassadeur brésilien en Israël, et son ministre de la Défense Yoav Gallant a accusé le Brésil de «soutenir» le Hamas.

«Ce qui se passe dans la bande de Gaza n’est pas une guerre, c’est un génocide», a déclaré M. Lula à la presse depuis Addis Abeba, en Éthiopie, où il assiste à un sommet de l’Union africaine. 

«Ce n’est pas une guerre de soldats contre des soldats. C’est une guerre entre une armée hautement préparée et des femmes et des enfants».

«Ce qui se passe dans la bande de Gaza avec le peuple palestinien ne s’est produit à aucun autre moment de l’histoire. En fait, cela s’est déjà produit: lorsque Hitler a décidé de tuer les Juifs», a martelé le dirigeant brésilien, vétéran de la gauche.

Ces déclarations font partie des plus virulentes jamais formulées sur le conflit en cours entre Israël et le mouvement islamiste palestinien du Hamas par Lula, éminente voix du Sud dont le pays assure actuellement la présidence tournante du G20.

- Advertisment -