mercredi 24 avril 2024

AP-UpM : « L’esprit de Rabat », un plaidoyer pour un « front uni » face aux défis euro-méditerranéens

-

Le vice-président du Parlement du Luxembourg, Mars Di Bartolomeo, a affirmé, vendredi à Rabat, que la Déclaration finale de la 17ème Session de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (AP-UpM), baptisée « L’esprit de Rabat », constitue un plaidoyer pour un « front uni » face aux grands défis communs de la région euro-méditerranéenne.

« L’esprit de Rabat » favorise la mise en place d’un front uni visant à faire face aux grands défis communs, liés notamment au changement climatique, à la question migratoire et à la coopération économique et énergique, a souligné M. Di Bartolomeo, chef de la délégation du Parlement du Luxembourg à la 17ème session de l’Assemblée parlementaire de l’UpM, dans une déclaration à la MAP.Le responsable luxembourgeois a relevé que cette Déclaration est de nature à promouvoir « le franc-parler, l’agir ensemble et la détermination de trouver des compromis ».

Il a, par ailleurs, salué la Présidence marocaine « très constructive » de cette session. « Nous avons assisté à des débats très ouverts et très francs, avec la volonté de trouver un consensus et des compromis », s’est-il félicité.S’agissant des relations entre le Maroc et le Luxembourg, M. Di Bartolomeo a mis en exergue « le grand potentiel » de leur développement, affirmant que cette rencontre offre l’occasion d’approfondir davantage les relations bilatérales.

Les travaux de cette session, qui a été précédée par le 8ème Sommet des présidents de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (AP-UpM), ont été sanctionnés par la présentation et l’adoption des recommandations et des propositions des Commissions et du Groupe de travail sur les procédures et finances de l’Assemblée, l’adoption des rapports et recommandations des commissions, outre la passation de la présidence de l’AP-UpM à la rive nord de la Méditerranée, en l’occurrence au Congrès des députés espagnol.

Ces réunions ont été également l’occasion d’examiner la situation dans le pourtour méditerranéen et le rôle de l’Assemblée dans la coopération euro-méditerranéenne.

- Advertisment -