jeudi 25 avril 2024

Fès : Focus sur les rôles d’Imarat Al Mouminine dans la préservation de la paix spirituelle

-

Les participants au premier Sommet des jeunes africains et euro-méditerranéens de l’Université Euromed de Fès, tenu mercredi à la Chambre des représentants, ont mis en avant la place d’Imarat Al Mouminine en tant qu’institution agissante dans la préservation de la paix spirituelle et composante essentielle de l’identité marocaine.

Dans des interventions lors de la première séance de ce sommet sous le thème « Le Maroc et l’Afrique dans le cadre de l’Alliance des civilisations et de la diversité culturelle : les relations de fraternité, de solidarité et de partenariat », des doctorants à l’Université Euromed ont souligné que le Royaume, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, veille à mettre en avant les finalités de l’institution d’Imarat Al Mouminine et à favoriser leur diffusion en Afrique en vue d’assurer la paix spirituelle des Africains et de consacrer les principes de l’islam tolérant et du juste-milieu.

Ces étudiants, issus du Maroc, du Nigeria, des Iles Comores, du Sénégal et de la Mauritanie, ont rappelé les efforts déployés en matière de préservation des liens spirituels entre le Maroc et les pays africains, notamment à travers des institutions telles que l’Institut Mohammed VI de formation des Imams, Morchidines et Morchidates et la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains.

L’approche adoptée par le Royaume pour la préservation de ses affluents religieux et spirituels lui a permis de faire face, depuis des siècles, aux diverses mutations et fluctuations que le monde a connues, ont-ils relevé, ajoutant que le Maroc a réussi à allier ouverture sur les cultures et préservation de son identité plurielle aux différents affluents.Ils ont également noté que l’action de la diplomatie marocaine à l’échelle africaine intègre la dimension spirituelle, aux côtés des volets économique, politique, social et culturel, pour une renaissance africaine globale.

S’arrêtant sur les efforts du Maroc pour une société africaine solidaire, les intervenants ont souligné l’importance du projet de gazoduc Nigeria-Maroc et de l’initiative royale visant à faciliter l’accès des pays du Sahel à l’océan Atlantique, comme consécration d’une vision royale éclairée ayant pour objectif la sécurité, le développement et la stabilité du continent africain à travers la solidarité, la coopération et les partenariats fructueux.

Les travaux de ce Sommet seront couronnés par une Déclaration des Jeunes dont lecture sera donnée jeudi lors de la séance plénière du huitième Sommet des présidents des Parlements et de la 17ème session de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée.

- Advertisment -