jeudi 22 février 2024

L’approche du Maroc, sous la Vision Royale, dans le développement de l’Afrique mise en avant à Londres

-

L’approche du Maroc dans le développement durable et humain de l’Afrique, ainsi que dans la conduite de la transformation des systèmes alimentaires, a été mise en avant à Londres.

En collaboration avec la SOAS University of London, l’Ambassade du Maroc au Royaume-Uni a réuni, mercredi soir, universitaires, diplomates, décideurs politiques et étudiants pour une conférence sous le thème « African Tapestry : Climate, Crops, and Culture – A Moroccan Perspective », qui a mis l’emphase sur l’Afrique, continent des solutions, et le rôle important que joue le Maroc, sous la Vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, pour le développement du continent.

Le premier panel a connu une participation de haut niveau incluant des représentants d’OCP Africa, de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), du World Food Program et des professeurs de la SOAS (Ecole des Etudes Africaines et Orientales). Les panelistes ont passé en revue les défis que doit relever le continent africain dans les domaines de la sécurité alimentaire et du changement climatique, avec un focus particulier sur les contributions du Maroc pour y parvenir.

A ce titre, les experts ont salué le rôle d’OCP Africa et de l’UM6P dans le développement de solutions adaptées et innovantes au service de l’agriculture africaine.

Le continent compte d’importantes ressources naturelles et humaines, ont souligné les panélistes, rappelant que le Maroc a lancé l’initiative d’adaptation de l’agriculture africaine (AAA), en faveur de l’adaptation de l’agriculture et de son financement, en plus de l’accélération des efforts du Royaume pour le développement des énergies vertes.

La dimension humaine a été au cœur du second panel, qui a été dédié aux moyens de libérer le potentiel de l’Afrique en se débarrassant des clivages ethniques, afin d’apprécier la diversité des cultures et, avec elle, la pluralité de points de vue qui peuvent se conjuguer pour résoudre certains des problèmes les plus urgents du monde.

Une conversation entre l’invité d’honneur de cette conférence, le Secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Oulémas, M. Ahmed Abbadi, et la présidente de SOAS, Zeinab Badawi, a, à cet effet, permis de mettre en avant l’exemple unique du Maroc, un Royaume situé au carrefour d’une myriade de civilisations et qui a de tout temps été une terre d’harmonie, de tolérance et de paix.

À travers l’histoire du Royaume où les maitres-mots sont diversité et coexistence, M. Abbadi a mis l’accent sur la nécessité de favoriser la confiance et la culture du vivre-ensemble pour libérer le plein potentiel de l’Afrique. « Nous devons apprendre à nous transcender et à nous tourner vers nous-mêmes et vers notre planète d’une manière globale. Nous devons puiser dans notre amour de la vie pour construire de vraies solutions’’, a-t-il dit.

Les deux panélistes ont également souligné la détermination du Maroc, un pays fermement enraciné dans son continent, à poursuivre son engagement à favoriser un dialogue qui englobe à la fois les perspectives multi religieuses et culturelles, en faveur d’une unité africaine renforcée, reconnaissant qu’il s’agit d’un élément fondamental pour libérer pleinement le potentiel du continent.

- Advertisment -