dimanche 25 février 2024

Aya Gold & Silver lève 67,5 millions de dollars pour développer ses projets au Maroc

-

Pour soutenir ses activités d’exploration au Maroc, la société canadienne Aya Gold & Silver a annoncé la conclusion d’un accord avec Eight Capital et un syndicat de preneurs fermes, dont la Financière Banque Nationale, pour l’achat de 6.586.000 actions ordinaires sur une base de prise ferme.

Cette transaction, évaluée à 67,506 millions de dolars, constitue une étape importante pour Aya, qui bénéficiera ainsi d’un financement essentiel à la poursuite de ses projets d’exploration et de développement.

«Ce financement souligne notre confiance dans les perspectives de croissance d’Aya, car l’utilisation de ces fonds soutiendra principalement nos efforts d’exploration et de développement. L’Expansion de Zgounder étant entièrement financée et progressant dans les limites du budget, le compte de dépassement de coûts restant intact, nous cherchons maintenant à positionner stratégiquement Aya pour l’avenir», a expliqué Benoit La Salle, président et chef de la direction de la société.

Il a également souligné que ce fonds permettra à la société canadienne de de poursuivre à plein régime l’exploration et le développement de Boumadine au cours des deux prochaines années avec un programme d’exploration de plus de 200.000 mètres de forage.

Le 18 janvier dernier, Aya Gold & Silver avait annoncé des minéralisations à haute teneur oscillante entre 531 et 1.409 grammes par tonne d’équivalent d’argent, à l’issue de son programme d’exploration de 2023, réalisé sur une superficie de 76.000 m², dans cette mine située dans la région du Draâ-Tafilalet, à environ 240 km de Ouarzazate. Un gisement dont la superficie a atteint 78 km², après l’obtention, par la compagnie minière canadienne, de quatre nouveaux permis d’exploration en novembre de l’année dernière.

- Advertisment -