jeudi 29 février 2024

La chasse aux débris spatiaux avec des lasers va pouvoir commencer

-

Les débris spatiaux sont toujours plus nombreux en orbite. Une compagnie japonaise propose une nouvelle méthode pour s’en débarrasser : le laser. Futura vous explique cette nouvelle méthode.

Selon l’ESA, l’Agence spatiale européenne, il y a dans l’espace près de 36 500 débris de plus de 10 centimètres, près d’un million de débris de taille entre 1 et 10 centimètres, et près de 130 millions de micro-débris (taille entre 1 millimètre et 1 centimètre). Ils constituent tous un risque réel pour les satellites dont nous dépendons. Plusieurs compagnies proposent des services de capture et désorbitation de débris dangereux. La société japonaise Sky Perfect Jsat vient d’ouvrir une filiale qui propose une solution utilisant du laser.

   Focus sur les débris en plein spin

Plusieurs méthodes existent déjà pour attraper un débris spatial (opération très complexe) : bras , capture magnétique, harponnage, etc. Sky Perfect Jsat, qui opère une flotte de 17 satellites, a lancé sa filiale Orbital Lasers afin de trouver une solution pour des débris en rotation sur eux-mêmes.

La méthode est la suivante : un satellite s’approche du débris et tire dessus avec un laser dont la portée atteindrait 100 mètres, le laser doit brûler et éroder la couche externe du débris et réduire son . Une fois sa rotation freinée, le débris devient capturable. Soit il est attrapé, soit il est poussé afin d’exécuter une rentrée atmosphérique contrôlée.

   Premier vol en 2029

La solution d’Orbital Lasers sera développée à partir de 2025 pour être testée en vol en 2029. C’est donc une solution complémentaire à celles déjà connues qui permet de s’attaquer aux débris dont la rotation rend dangereuse toute approche.

- Advertisment -