jeudi 22 février 2024

Réforme de l’éducation: mise en place du « Digital Lab » pour le développement de solutions numériques

-

La mise en place du laboratoire digital (Digital Lab) au profit du ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, permettra de développer des solutions numériques répondant aux exigences de la mise en œuvre de la réforme de l’éducation a indiqué, vendredi dans un communiqué, le ministère chargé de de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration.

Ce laboratoire, premier en son genre, vise à « développer des solutions numériques essentielles répondant aux besoins du ministère de l’Éducation nationale en matière de réforme de l’éducation », souligne le communiqué, rappelant que la mise en place de ce laboratoire a été l’objet d’une convention de partenariat signée vendredi à Rabat entre les départements gouvernementaux (ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, le ministère délégué chargé de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, le ministère délégué chargé du Budget et la Caisse de dépôt et de gestion (CDG).

La mise en place de ce laboratoire est en lien avec les dispositions de la Stratégie nationale de transition numérique, menée par le ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, afin d’accélérer la transformation numérique du système éducatif au Royaume, relève la même source.

L’objectif de cette convention est d’offrir des solutions aux élèves, aux enseignants et aux établissements d’enseignement ainsi que des solutions relatives à la gouvernance.

Il s’agit notamment de fournir des contenus pour les élèves pour usages à domicile ou au sein de l’école, relatifs à la remédiation personnelle, à la révision, au renforcement des capacités linguistiques et l’acquisition d’une culture digitale, outre des outils à même d’aider les enseignants dans le processus d’enseignement en leur permettant d’assurer le suivi des progrès individuels de chaque élève, note le communiqué, ajoutant que ce laboratoire contribuera également à la formation des enseignants et les dotera des moyens nécessaires pour l’accomplissement de leur mission.

Ces solutions permettront également la facilitation de la gestion des établissements, la simplification de l’administration et l’amélioration de la qualité et la communication avec les familles et les partenaires de l’école publique, outre le développement des systèmes informatiques du ministère de l’Éducation, du Préscolaire et des Sports, en plus de l’exploitation des données pour mesurer la performance, les résultats obtenus, et dotera les acteurs des outils nécessaires, fait savoir la même source.

La mise en œuvre de ce projet nécessitera la mobilisation de l’expertise nécessaire et la stimulation des compétences créatives afin de répondre aux besoins d’innovation et de renouvellement, souligne le communiqué, notant que ce laboratoire permettra d’encourager les startups au Royaume et contribuera à la création d’un système éducatif numérique offrant d’une part les solutions adéquates, et assurant la mise en place d’une dynamique économique chez les jeunes entrepreneurs.

- Advertisment -