dimanche 25 février 2024

Canada: Focus sur la vision de SM le Roi pour le co-développement et l’intégration en Afrique

-

Le Groupe canadien de réflexion sur l’Afrique a organisé, jeudi, une visioconférence qui a mis en lumière la portée stratégique de l’initiative atlantique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour renforcer la solidarité entre les pays africains et promouvoir un développement durable sur le continent.

Placée sous le thème: « La communauté afro-atlantique: perspectives, structure géopolitique et portée internationale”, la rencontre, modérée par le Groupe depuis Ottawa, a connu la participation de l’ambassadeur du Maroc au Canada, Souriya Otmani, et du vice-doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l’Université Mohammed V de Rabat, Zakaria Aboudahab.

Prenant la parole à cette occasion, Mme Otmani a mis en avant les axes de la stratégie déclinée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, lors de Son discours à l’occasion du 48ème anniversaire de la Marche Verte, pour le développement du littoral atlantique et de la région du Sahel.

Relevant que cette vision reflète la conviction du Souverain que la solution à l’instabilité et à l’insécurité doit se fonder sur une approche de développement commun pour tous les pays concernés et l’ensemble du continent africain, la diplomate a noté que l’objectif aussi est de contribuer à transformer les économies du Sahel, à améliorer la vie des populations et à œuvrer pour instaurer la sécurité dans la région.

Elle a rappelé que le Maroc fait de la coopération avec l’Afrique une de ses priorités comme en témoignent les projets, chantiers et réalisations d’envergure tant au niveau national que régional, citant à ce propos le gazoduc atlantique Nigéria-Maroc appelé à devenir un levier stratégique pour l’intégration régionale et le développement économique et social de l’ensemble des pays d’Afrique de l’Ouest.

Mme Otmani a, en outre, expliqué que c’est dans cette vision royale et dans les chantiers qui en ont découlé que peut résider l’intérêt géostratégique et géoéconomique des pays américains littoraux de l’Atlantique, au nombre desquels figure le Canada.

Elle a rappelé que le Canada, pays membre du G7 et du G20 qui a toujours eu, parmi ses priorités internationales, d’apporter soutien aux pays en développement et de relever les défis mondiaux urgents, est appelé à s’intéresser à ces initiatives « courageuses » et à leur apporter son appui et savoir-faire.

De son côté, Zakaria Aboudahab, qui est également professeur en relations internationales, a mis en avant les défis ainsi que les opportunités de coopération et de développement que recèle l’espace atlantique africain, relevant que cet environnement géographique est appelé à se transformer en un véritable espace géopolitique de paix et de prospérité.

Il a aussi fait observer que les États-Unis ont lancé en 2023 en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, une initiative visant à promouvoir la coopération dans l’espace atlantique, qui compte actuellement 36 membres, parmi lesquels le Canada, le Royaume Uni, le Maroc et plusieurs autres pays européens et africains.

Rappelant les dispositions de la Convention de l’ONU sur le droit de la mer de 1982 et celles de la Convention de Montego Bay de la même année lesquelles incitent les pays riverains des mers et des océans à permettre l’accès aux espaces maritimes aux pays enclavés, l’intervenant a relevé que le Maroc propose ainsi un couloir à des pays enclavés du Sahel, pour accéder à la mer.

Tout en relevant la portée stratégique de l’initiative atlantique de SM le Roi qui renforce les opportunités de développement dans cette région du monde, le chercheur a souligné l’adhésion sans réserve des pays du Sahel à cette nouvelle stratégie, ainsi que les opportunités de coopération qu’elle offre aux pays d’Amérique du Nord et du Sud en général.

Créé en 2007, le Groupe de réflexion sur l’Afrique présidé par le professeur Cheikh Tidyane Bangoura, est un forum canadien dont les membres partagent un intérêt marqué pour le continent et s’activent pour promouvoir l’Afrique dans le pays nord-américain et favoriser le partenariat entre les deux parties.

- Advertisment -