vendredi 23 février 2024

Israël propose deux mois de trêve contre la libération des otages à Gaza

-

Israël a proposé au Hamas, via la médiation du Qatar et de l’Égypte, une pause de deux mois dans les combats et les raids à Gaza en échange de la libération de tous les otages, a rapporté lundi le site américain Axios.

Le Qatar, qui a joué le rôle de médiateur lors d’un précédent accord de trêve et de libération de détenus, a contesté mardi ces informations.

Les fuites dans les médias sont incomplètes «ou complètement fausses», a affirmé le porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, Majed al-Ansari, sans vouloir en dire davantage sur les négociations qui se poursuivent, selon lui, avec «force».

D’après le site Axios, la proposition israélienne n’implique pas la fin de la guerre à Gaza ni même une solution politique, mais une seconde trêve après celle d’une semaine qui avait permis la libération d’une centaine d’otages fin novembre.

Or, selon les autorités israéliennes, sous pression des familles pour accepter un accord de libération, 132 otages sont toujours dans la bande de Gaza, parmi lesquels 28 sont présumés morts.

La proposition d’Israël prévoit le retour des otages vivants et des dépouilles en plusieurs phases dont la première comprendrait des femmes et des hommes âgés de plus de 60 ans, d’après Axios.

Suivraient ensuite les soldates, les hommes âgés de moins de 60 ans mais qui ne sont pas militaires, les soldats israéliens, puis enfin les dépouilles d’otages.

- Advertisment -