jeudi 29 février 2024

Revue de presse de ce lundi 22 janvier 2024

-

Voici les principaux titres de presse développés ce lundi 22 janvier 2024:

Le Matin

Assistera-t-on dans le secteur de la santé à un scénario similaire à celui de l’éducation nationale ? En tous cas, le secteur vit au rythme des tensions depuis plusieurs semaines. Les infirmiers, en grogne, maintiennent leurs menaces d’une paralysie générale du secteur à travers une série de grèves si leurs revendications ne sont pas satisfaites par la tutelle. Ils exigent notamment une augmentation nette de leur salaire de l’ordre de 3.000 dirhams. Le ministère de la Santé, dans une tentative pour éviter une nouvelle crise dans le secteur, avait formulé une offre aux syndicats, prévoyant des augmentations allant de 1.200 à 1.500 dirhams. L’offre a été aussitôt déclinée par les partenaires sociaux.

L’Économiste

L’Ambassade de Finlande à Rabat et Business Finland préparent activement l’arrivée d’une mission d’hommes d’affaires au Maroc, à la fin du mois. La mission commerciale, qui séjournera dans le Royaume les 30, 31 janvier ler février prochains, sera notamment composée d’un ambassadeur représentant du commerce du ministère des Affaires étrangères finlandais, d’institutionnels et d’une dizaine d’entreprises membres du Finnish Water Forum. «Ses objectifs sont de fournir une opportunité aux entreprises finlandaises pour présenter leurs innovations de classe mondiale, explorer le marché et développer des réseaux au Maroc en vue de faciliter une collaboration», déclare Marjaana Sall, ambassadeur de la Finlande au Maroc et en Mauritanie.

L’Opinion

Le Maroc s’apprête à prendre un virage historique, qui va profondément le métamorphoser. Afin d’aider à relever ce défi, l’Alliance des Économistes Istiqlaliens (AEI) a organisé une journée d’étude sur les ambitions du Royaume et les moyens d’y parvenir. Selon les estimations de l’Alliance, l’investissement dépassera 1.300 milliards de dirhams d’ici 2030, soit l’équivalent d’une année du PIB national. « Une telle somme doit être en priorité orientée vers le secteur productif national », a insisté Abdellatif Maâzouz, président du Conseil de la région Casablanca –Settat, dans son discours d’ouverture de la journée d’étude du Conseil national de l’AEI. Pour le Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka, “l’année 2030 n’est pas seulement une perspective, mais une étape qui va permettre à notre pays de s’inscrire parmi les pays émergents et l’objectif de construire un pays fort et prospère qui va jouer un rôle clé dans un pôle de stabilité régionale et euro-africain”. Selon lui, l’organisation de la Coupe du Monde ne peut être réduite à la construction des stades. Il est impératif d’accélérer la construction d’infrastructures touristiques et hospitalières et la promotion du transport durable.

Al Bayane

Le 19ème Sommet du Mouvement des Non Alignés (MNA) a réaffirmé, au terme de ses travaux à Kampala, son appui au processus politique onusien concernant le différend régional autour du Sahara marocain en vue de parvenir à une « solution politique mutuellement acceptable ». Les chefs d’Etat et de Gouvernement du Mouvement des Non-Alignés « se sont félicités du processus des négociations tenues sous les auspices des Nations Unies et de l’engagement des parties à continuer de faire preuve de volonté politique et à travailler dans un climat propice au dialogue afin d’entrer dans une phase de négociations plus intensive », lit-on dans la Déclaration finale du Sommet.

- Advertisment -