dimanche 25 février 2024

Walid Regragui: la victoire face à la Tanzanie est bénéfique pour bien entrer dans la compétition

-

Le sélectionneur national Walid Regragui a assuré que la victoire des Lions de l’Atlas lors de leur 1er match de la CAN-2023, mercredi face à la Tanzanie (3-0), est bénéfique pour bien entrer dans la compétition.

“Le premier match est toujours difficile. Nous avions de la chance d’être le dernier groupe à jouer. Nous avons su gérer ce match. C’est bien pour entrer dans la compétition », a-t-il déclaré en conférence de presse d’après-match.

“C’était difficile physiquement. Mais les joueurs se sont adaptés. Il faut aller match par match. On pense désormais à la rencontre face à la RD Congo. Jouer à 14h00 (HL) sera difficile pour les joueurs mais il va falloir gérer ces contraintes”, a-t-il ajouté.

“Je suis content de la prestation des joueurs. En Afrique, on se bat contre l’adversaire mais aussi contre les conditions climatiques. C’est un tournoi qui se jouera sur le banc de touche et la gestion des temps forts”, a-t-il expliqué.

De son côté, Azzedine Ounahi, élu homme du match, a souligné que l’essentiel était de remporter les trois points en jeu.

“En Coupe d’Afrique des Nations, il n’y a pas de petites équipes. Nous avons vu de grandes équipes qui ont eu des difficultés à gagner leur premier match », a-t-il dit, ajoutant que les joueurs ont été bien concentrés tout au long de la rencontre.

Selon le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, “notre effectif nous permet d’aller le plus loin possible”.

“Je commence petit à petit à retrouver mon rythme après la blessure que j’avais contractée au niveau du dos. Je suis content de cette victoire », a-t-il dit, notant que les joueurs auront trois jours pour récupérer et être au top de leur niveau lors du prochain match.

Quant au sélectionneur de la Tanzanie, Adel Amrouch, il a affirmé ne pas s’attendre au scénario du match, notant que l’équipe de Tanzanie a payé cash les erreurs individuelles commises.

“Notre plan n’a pas fonctionné. On voulait surprendre l’équipe du Maroc, mais des fautes individuelles ont été payantes. Nous avons joué sur nos qualités”, a-t-il regretté.

“Au début du match, les joueurs ont respecté la tactique mise en place. En deuxième mi-temps, nous avons essayé de revenir dans la partie mais c’était trop tard, surtout qu’on évoluait à dix”, a-t-il expliqué.

“L’équipe du Maroc est très forte. Atteindre la demi-finale du Mondial n’est pas chose facile. Nous sommes logés dans un groupe très relevé, mais nous allons défendre nos chances. Nous restons optimistes”, a-t-il poursuivi.

Le deuxième match de ce groupe, pour le compte de la 1ère journée, oppose la RD Congo à la Zambie.

- Advertisment -