jeudi 29 février 2024

Casablanca: Interpellation d’un médecin et d’une aide pharmacienne pour fourniture de fausses ordonnances

-

Les éléments de la police judiciaire du district d’Anfa, relevant de la préfecture de sûreté de Casablanca ont interpellé, mardi, un médecin et une aide pharmacienne, pour leur implication présumée dans la délivrance de fausses ordonnances médicales en vue d’en servir dans le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes.

Les services de sécurité de la ville de Casablanca avaient arrêté quatre trafiquants de psychotropes et, après les avoir soumis à enquête, il est s’est avéré qu’ils obtenaient de fausses ordonnances médicales, qu’ils utilisaient pour acquérir des comprimés psychotropes et les revendre à des fins non médicales, en complicité avec un médecin et une employée de pharmacie, a-t-on indiqué de source sécuritaire.

Les investigations menées dans le cadre de cette affaire ont permis d’arrêter le médecin incriminé, qui officiait dans un cabinet privé et qui fournissait aux autres suspects de fausses ordonnances tout en les orientant vers l’employée de pharmacie en question en vue de leur procurer les psychotropes, précise la même source.

Les perquisitions menées par la police judiciaire ont abouti à la saisie d’un total de 400 fausses ordonnances, relatives à divers types de psychotropes médicaux, toutes portant la signature et le cachet du médecin suspecté.

Le médecin et l’employée de pharmacie ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent, afin de faire la lumière sur les tenants et aboutissants de cette affaire, et identifier et arrêter l’ensemble des personnes impliquées dans cette activité criminelle.

- Advertisment -