jeudi 29 février 2024

Une autoroute Marrakech – Fès via Beni Mellal verra le jour

-

Le Maroc prévoit d’atteindre 3000 km d’autoroutes d’ici 2030, année où il co-organisera la coupe du monde, aux côtés de l’Espagne et du Portugal.

Lors de son passage sur la deuxième chaîne généraliste, 2M, Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau, a fait savoir que le gouvernement a entrepris des travaux de construction de nombreux axes routiers conformément aux directives du roi Mohammed VI. À l’en croire, le ministère responsable du secteur des transports souhaite atteindre 3 000 km d’autoroutes d’ici 2030. Un chantier auquel il dit attacher du prix.

Il ressort de l’intervention de Nizar Baraka que les travaux de la route reliant Rabat et Casablanca, qui devraient passer près du grand stade de la région de Benslimane seront lancés cette année. S’agissant de la nouvelle autoroute entre Marrakech et Fès, elle devrait passer par Beni Mellal, sur une longueur d’environ 180 km, précise le ministre, ajoutant que ce projet vise à briser l’isolement de nombreuses provinces.

Nizar Baraka a par ailleurs assuré que l’expansion du réseau routier pour relier toutes les provinces du royaume se poursuivra, y compris la route entre Taounate et Fès, ainsi que les routes reliant les villes de Marrakech et Kelâat Es-Sraghna, Marrakech et Safi, Khénifra et Oued Zem, et Chefchaouen et Tétouan se poursuivra. Tous ces projets témoignent de l’engagement du Maroc à moderniser le secteur des transports.

- Advertisment -