jeudi 22 février 2024

Le ministre sénégalais des Collectivités territoriales loue la qualité des relations « historiques »  entre son pays et le Maroc

-

Le ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires du Sénégal, Modou Diagne Fada, a loué, lundi à Dakar, la qualité des relations « historiques » existant entre son pays et le Maroc dans divers domaines, en saluant l’initiative « excellente » de la tenue des Assises sénégalo-marocaines de la décentralisation.

« Les relations historiques entre le Maroc et le Sénégal se sont forgées à traverses les échanges commerciaux très anciens et la religion « , et aussi grâce aux liens de fraternité et de solidarité entre les deux peuples, a dit le ministre, qui s’exprimait lors des Assises sénégalo-marocaines de la décentralisation, tenues sous le parrainage du chef de l’Etat Macky Sall et auxquelles prend part une forte délégation marocaine.

Ces relations » se sont fortement consolidées » à travers une coopération « dynamique portée par les deux Etats » ayant des convergences de vue sur toutes les questions qui touchent les volets économique et culturel, mais aussi à celles afférentes à la paix et aux nouveaux équilibres devant les développements actuels dans le monde, a ajouté le responsable sénégalais.

Le ministre a relevé que « cette dynamique entre les deux pays se prolonge de plus en plus au niveau local ouvrant ainsi les bases de renforcement de la coopération décentralisée Sud-Sud », notant que les gouvernements des deux pays frères « ont su perpétuer ces relations à travers une coopération bilatérale et diplomatique exemplaire ».

  1. Fada a appelé, à cet égard, à rendre régulière la tenue alternativement au Maroc et au Sénégal des rencontres entre les élus marocains et sénégalais, soulignant que l’initiative de l’Association marocaine des Présidents des Conseils communaux (AMPCC) et de l’Association des Maires du Sénégal (AMS), est « une excellente initiative » de renforcement des relations bilatérales.

« Ces assises vont offrir un espace d’échange et de réflexion collective de nature à améliorer nos outils et nos politiques de décentralisation », a poursuivi le ministre sénégalais, notant que c’est pour cela ces rencontres ont suscité l’intérêt tant des élus que des gouvernements des deux pays.

Prend part à ces Assises une importante délégation marocaine, conduite par le Gouverneur chargé du Pôle Coopération et Documentation à la Direction Générale des Collectivités territoriales (DGCT), M. Abdelouahhab El Jabri, et qui comprend notamment le président de l’Association marocaine des présidents des Conseils communaux (AMPCC), Mounir Laymouri, Maire de la ville de Tanger, des représentants de la DGCT, de l’INDH, du FEC et de la CDG, ainsi que des présidents de différentes communes du Royaume.

Les travaux des Assises Sénégalo-Marocaines de la Décentralisation se poursuivent jusqu’à mercredi.

- Advertisment -