jeudi 22 février 2024

La diarrhée à vie après avoir pris Ozempic

-

Une femme de 23 ans devra vivre avec la diarrhée pour le restant de ses jours après avoir pris Ozempic, a appris le Daily Mail. 

Brea Hand a dû se présenter cinq fois à l’hôpital avant qu’on lui diagnostique une gastroparésie possiblement causée par le médicament à succès.

Ce stylo injecteur, bien que normalement prescrit pour le contrôler le diabète, a été détourné de son usage par des gens désireux de perdre du poids. 

En effet, il a été acheté en vente libre par des millions d’Américains, causant, par le fait même, une pénurie.

Une quarantaine de poursuites ont été déposées aux États-Unis contre le fabricant du médicament, Novo Nordisk, pour des allégations selon lesquelles il aurait causé une paralysie gastrique invalidante et des effets secondaires extrêmes à ses utilisateurs sans avoir émis de mise en garde, révèle une enquête exclusive du Daily Mail. 

Selon Cameron Stephenson, avocat chez la firme Levin Papantonio Rafferty, des milliers d’autres ont également dénoncé de graves réactions au médicament et pourraient enjoindre le mouvement.  

Eli Lilly, le fabricant du compétiteur d’Ozempic, Mounjaro, aussi visé par des allégations similaires, fait face à au moins dix poursuites judiciaires.

D’autres cas extrêmes rapportés

D’autres cas extrêmes d’effets secondaires ont été rapportés par des plaignants. 

Une autre femme ayant eu recours à Ozempic et Mounjaro avance elle aussi être atteinte de gastroparésie après la consommation de ces produits, ce qui lui aurait valu de vomir jusqu’à en perdre ses dents. 

Zakareeya Gregory, elle, a été hospitalisée pendant quatre semaines et s’est fait retirer la vésicule biliaire en raison de complications qui auraient été causées par son utilisation d’Ozempic.

- Advertisment -