vendredi 23 février 2024

La présidence du CDH, preuve que le Maroc dispose d’un système de droits de l’Homme « très juste et très ouvert »

-

L’élection du Maroc à la présidence du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies (CDH) prouve que le Royaume est doté d’un système de droits de l’Homme « très juste et ouvert », a affirmé Farouk Bibi-Farouk, professeur d’économie politique à l’Université d’Abuja, au Nigeria.

Plus amplement, M. Bibi-Farouk a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que « le fait que le Maroc soit reconnu pour présider ce Conseil prouve que le Royaume dispose d’un système de droits de l’Homme très juste et très ouvert, qui a créé chez son peuple un sentiment de liberté et de prospérité qui ne doit pas être ignoré ».

« C’est aussi la preuve que, sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc connaît une stabilité politique ainsi que la participation inhérente de ses citoyens dans les affaires de l’Etat », a-t-il mis en avant, tout en félicitant le Maroc, Roi et peuple, pour son accession à la tête du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.

D’autre part, l’universitaire a souligné les défis sérieux que le Royaume du Maroc devra relever lors de son mandat à la présidence du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.

Il a également noté que le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies est un organe intergouvernemental responsable du renforcement, de la promotion et de la protection des droits de l’Homme dans le monde entier pour chaque citoyen.

Mercredi, le Maroc a été élu à la présidence du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies pour l’année 2024, lors d’un vote tenu à Genève.

Sur les quarante-sept membres du Conseil, 30 ont appuyé la candidature du Maroc, face à celle de l’Afrique du Sud, qui n’a recueilli que 17 votes.

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a souligné que cette élection du Maroc, pour la première fois de son Histoire, à la présidence de ce prestigieux organe onusien, exprime une reconnaissance par la communauté internationale, de la clairvoyance de la Vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, en matière de protection et de promotion des droits de l’Homme.

- Advertisment -