jeudi 22 février 2024

Partenariat Maroc-Allemagne pour un pipeline hydraulique

-

Le directeur général du groupe allemand Thyssenkrupp, Miguel López, prévoit l’élaboration de projets visant l’établissement de pipelines d’hydrogène en provenance du Maroc et du sud de l’Europe.

L’hydrogène vert est connu pour être l’une des meilleures alternatives potentielles permettant de remplacer les combustibles fossiles dans l’ensemble des secteurs de l’économie.

Sa production passe par l’électrolyse de l’eau, un processus intensif en énergie électrique, puisant sa source dans les énergies solaire et éolienne. Cela explique l’importance de l’hydrogène vert, qui n’émet pas de gaz à effet de serre, en comparaison avec les carburants fossiles, producteurs de grandes quantités d’émissions.

Par ailleurs, face aux multiples contraintes liées au changement climatique, il devient nécessaire de concentrer les efforts et d’investir davantage dans la production et l’utilisation d’énergies propres et renouvelables, notamment l’hydrogène vert. À cet égard, lors de la COP28, le groupe allemand Thyssenkrupp a exposé sa vision de la décarbonation de l’industrie.

Dans ce cadre, Miguel López envisage la construction de nouveaux pipelines d’hydrogène venant du Maroc et du sud de l’Europe. Aussi a-t-il souligné, dans une interview accordée au journal Westdeutsche Allgemeine Zeitung (WAZ), que l’Allemagne a besoin de pipelines en provenance du Maroc, de l’Espagne et du Portugal.

En effet, le choix de l’Allemagne de développer un projet de pipeline d’hydrogène vert au Maroc n’est pas anodin, mais résulte d’une initiative mûrement réfléchie.

Le Maroc se classe dans le top 6 des pays à fort potentiel dans la région MENA, selon un rapport du Forum économique mondial, intitulé « Feuille de route pour l’hydrogène vert et les ambitions des pays dans ce domaine au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ».

Rappelons que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a évoqué l’hydrogène vert et les ambitions du Maroc dans ce domaine, lors de son discours du trône du 29 juillet 2023. L’objectif principal est de promouvoir « l’offre Maroc ».

Profitant d’une situation géographique stratégique et d’un potentiel remarquable en énergie éolienne et solaire, le Royaume demeure un partenaire stratégique pour l’Allemagne, qui devra importer deux tiers de son hydrogène pour couvrir ses besoins, selon Habeck, le ministre de l’Économie.

- Advertisment -