dimanche 25 février 2024

Revue de presse de ce lundi 1er janvier 2024

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi 1er janvier 2024:

Le Matin

  • La Banque mondiale clôt le premier semestre (de juillet à décembre 2023) de l’année fiscale 2024 avec un financement cumulé de 1,15 milliard de dollars en faveur du Maroc. Durant cette période, l’Institution de Bretton Woods a approuvé 3 financements majeurs pour le Royaume en appui aux secteurs de l’eau, de l’enseignement supérieur et du capital humain. Le premier prêt, approuvé le 18 juillet dernier, porte sur 350 millions de dollars afin de soutenir le gouvernement dans la mise en œuvre de son Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation (PNAEPI, 2020-2027). Le deuxième prêt a été validé le 14 décembre pour 300 millions de dollars destiné à appuyer le gouvernement dans la mise en œuvre de Plan national d’accélération de la transformation de l’écosystème de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. Le troisième prêt mobilise un financement de 500 millions de dollars pour soutenir les réformes ambitieuses de la protection sociale et de la santé.
  • Une convention de partenariat pour la réalisation de projets routiers et le renforcement et la mise à niveau du réseau routier dans la région Marrakech-Safi d’un montant global de 3 milliards de dirhams (MMDH), a été signée vendredi entre le ministère de l’Équipement et de l’Eau et le Conseil de la région Marrakech-Safi. Paraphée par le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka et le président du Conseil de la région de Marrakech-Safi, Samir Goudar, cette convention de partenariat, étalée sur la période 2023-2027, vise la réalisation de grands projets routiers et la réhabilitation et le renforcement de l’infrastructure routière au niveau de la région Marrakech-Safi. Le budget mobilisé pour la réalisation de cette convention, qui porte sur le dédoublement et la mise à niveau de 484,5 km de routes, s’élève à trois milliards de dirhams dont une contribution du ministère de 1,4 MMDH, et un financement de la région de l’ordre de 1,6 MMDH.
  • Une Unité combattante de la Marine Royale, en mission de patrouille maritime en Atlantique, a intercepté, la nuit du 30 décembre à 112 Km de Guergarate, une pirogue avec à son bord 44 Subsahariens, candidats à la migration irrégulière. La pirogue en question comptait rejoindre les Îles Canaries, indique un communiqué de l’État-Major Général des Forces Armées Royales. Les personnes secourues ont reçu les soins nécessaires avant d’être acheminées au port de Dakhla et confiées à la Gendarmerie royale pour les procédures administratives d’usage, ajoute la même source.

Al Massae

  • Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a fait état, vendredi dans son bulletin hebdomadaire, d’un total de 105 nouveaux cas d’infection au Covid-19 et de 2 décès. Dans son bulletin sur la situation épidémiologique couvrant la période du 23 au 29 décembre, le ministère a précisé que le nombre de primo-vaccinés a atteint 24.924.440, celui des personnes ayant reçu deux doses s’élève à 23.426.374, alors que 6.887.645 personnes ont eu trois injections du vaccin et 61.305 ont reçu la quatrième dose. Le nouveau bilan hebdomadaire d’infections porte à 1.278.269 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé au Maroc le 2 mars 2020, avec un taux de positivité hebdomadaire de 4,1%.

Al Ahdat Al Maghribia

  • Les éléments de la Préfecture de police de Tanger ont interpellé, samedi soir, dix personnes pour liens présumés avec un réseau criminel s’activant dans l’escroquerie contre les candidats à l’immigration clandestine, la séquestration et le vol avec violence. Les prévenus, âgés entre 17 et 33 ans, ont été appréhendés après leur implication dans une escroquerie contre des personnes via les réseaux sociaux en leur faisant croire qu’ils organisaient des opérations de migration clandestine vers l’Europe, a-t-on indiqué de source sécuritaire. Les prévenus ont attiré les victimes vers les environs de la ville de Tanger et leur ont volé leurs affaires avec violence.
  • Le groupe Mouvement Populaire à la Chambre des Représentants (opposition) a élaboré une initiative législative souhaitant rendre justice à certaines régions en leur faisant bénéficier de budgets plus importants afin qu’elles puissent couvrir leurs besoins. En effet, ce groupe de l’opposition a déposé une proposition de loi organique visant à modifier et à compléter la loi organique n° 111.14 relative aux régions, permettant de revoir certains critères jugés « injustes » dans la répartition des budgets et d’assurer ainsi plus d’équité aux régions ayant les indicateurs de développement humain et spatial les plus bas. Cette Initiative vise également à augmenter les ressources financières allouées aux régions à partir du produit de l’impôt sur les sociétés et de l’impôt sur le revenu, et à résoudre le problème de la répartition des crédits affectés aux conseils régionaux en se basant sur de nouveaux critères fondés sur la superficie et le nombre de population.

Rissalat Al Oumma

  • Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à Mme Martine Aubry, Maire de Lille, suite au décès de son père Jacques Delors, ancien président de la Commission européenne. Dans ce message, le Souverain affirme avoir appris avec une grande émotion la triste nouvelle du décès de feu Jacques Delors. « Partageant votre peine dans cette épreuve, Je vous adresse, ainsi qu’à l’ensemble des proches et amis du défunt, Mes sincères condoléances et l’expression de Ma profonde compassion », souligne le Roi.
  • La Cour Constitutionnelle s’est opposée à l’extension des prérogatives du Conseil économique social et environnemental, en statuant sur un projet d’amendement relatif au règlement intérieur du CESE. Elle a jugé inconstitutionnel le projet de modification du règlement intérieur du Conseil, soumis le 4 décembre. Ainsi, elle s’est opposée à l’élargissement des prérogatives du Conseil au suivi des recommandations qu’il émet sur les différents sujets dont il se saisit. La Cour a invalidé cette extension, en alléguant la compétence du Conseil qui ne peut aller au-delà de la mission consultative, dont il est investi en vertu de la Constitution.

Assahra Almaghribia

  • Le ministère de la Santé et les syndicats représentatifs de la médecine publique se sont accordés sur des engagements permettant d’améliorer les conditions des médecins et du personnel soignant. En effet, les rencontres se sont soldées sur plusieurs avantages concédés par le Département de Khalid Ait Taleb aux médecins et au personnel soignant, notamment une hausse générale des salaires de l’ensemble du personnel du ministère de la Santé avec l’objectif d’arriver à un compromis sur le montant de la revalorisation d’ici janvier 2024, selon le procès verbal final signé par l’ensemble des parties prenantes. Le ministère de la santé s’est également engagé à améliorer le système de promotion et les perspectives de carrière du personnel du ministère sans exception. Les deux parties de sont par ailleurs accordées à poursuivre les discussions sur l’article 13 du Statut de la fonction publique de la Santé notamment en ce qui concerne la durée de travail, les indemnités relatives aux permanences.
  • L’Initiative internationale du Roi Mohammed VI visant à favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique, cadre parfaitement avec la vision Royale de la coopération en Afrique depuis le début du Règne en 1999, a affirmé l’ambassadeur du Roi au Sénégal, Hassan Naciri. Dans une interview accordée au magazine sénégalais « La Gazette », publiée dans son dernier numéro, Naciri a souligné que cette Initiative Royale a été bien accueillie du fait qu’elle cadre parfaitement avec la vision royale de la coopération en Afrique depuis le début du Règne en 1999, mais aussi au vu du potentiel exceptionnel des retombées de la mise en place de ce projet d’envergure pour l’ensemble de la région, des pays de l’Atlantique et par conséquent du continent Africain.
- Advertisment -